share_book
Envoyer cet article par e-mail

Levinas : La responsabilité est sans pourquoi

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Levinas : La responsabilité est sans pourquoi

Levinas : La responsabilité est sans pourquoi

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Levinas : La responsabilité est sans pourquoi"

Le nom de Levinas est devenu une référence familière pour qui s'interroge sur l'éthique et la responsabilité. Née de l'expérience tragique des événements du XXe siècle, sa réflexion renverse la conception classique des philosophies morales ou des philosophies du sujet : l'éthique devient " la philosophie première ", et le sujet n'advient qu'à partir de la relation à autrui. En retentissant comme un appel à ce que " cela " n'ait plus jamais lieu, la pensée de Levinas s'élabore également dans une discussion critique avec les " maîtres " de la recherche phénoménologique et de l'inspiration puisée dans le judaïsme. Se distinguant de l'obéissance à la " lettre ", Levinas va néanmoins rester fidèle à " l'esprit " de la phénoménologie, en lui faisant prendre ce tournant éthique qui fait son originalité. Levinas montre que le risque de la violence faite à autrui commence dans les procédures de pensée lorsqu'elles privilégient le ressort de l'identité au détriment de l'incommensurable altérité ; il établit du même coup qu'il faut penser - et écrire - tout autrement, de façon à ne pas enfermer l'infini dans le concept comment penser, comment vivre pour ne pas " réduire l'autre au même ". La responsabilité autour de laquelle se recomposent la philosophie, la morale et le sujet est d'abord réponse faite à autrui. En partant de la manière particulière dont autrui se manifeste, Levinas nous montre comment nous sommes mis dans une situation de responsabilité sans l'avoir cherché ou demandé - l'appel d'autrui précédant toute réponse, devançant toute liberté. Quel sens donner alors à la phrase de Dostoïevski, constamment reprise par Levinas : " Nous sommes tous responsables de tout et de tous devant tous. Et moi plus que tous les autres " ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 154  pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.4cmx16.8cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Philosophies
  • ISBN :  2130545866
  • EAN13 :  9782130545866
  • Classe Dewey :  194
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le nom de Levinas est devenu une référence familière pour qui s'interroge sur l'éthique et la responsabilité. Née de l'expérience tragique des événements du XXe siècle, sa réflexion renverse la conception classique des philosophies morales ou des philosophies du sujet : l'éthique devient " la philosophie première ", et le sujet n'advient qu'à partir de la relation à autrui. En retentissant comme un appel à ce que " cela " n'ait plus jamais lieu, la pensée de Levinas s'élabore également dans une discussion critique avec les " maîtres " de la recherche phénoménologique et de l'inspiration puisée dans le judaïsme. Se distinguant de l'obéissance à la " lettre ", Levinas va néanmoins rester fidèle à " l'esprit " de la phénoménologie, en lui faisant prendre ce tournant éthique qui fait son originalité. Levinas montre que le risque de la violence faite à autrui commence dans les procédures de pensée lorsqu'elles privilégient le ressort de l'identité au détriment de l'incommensurable altérité ; il établit du même coup qu'il faut penser - et écrire - tout autrement, de façon à ne pas enfermer l'infini dans le concept comment penser, comment vivre pour ne pas " réduire l'autre au même ". La responsabilité autour de laquelle se recomposent la philosophie, la morale et le sujet est d'abord réponse faite à autrui. En partant de la manière particulière dont autrui se manifeste, Levinas nous montre comment nous sommes mis dans une situation de responsabilité sans l'avoir cherché ou demandé - l'appel d'autrui précédant toute réponse, devançant toute liberté. Quel sens donner alors à la phrase de Dostoïevski, constamment reprise par Levinas : " Nous sommes tous responsables de tout et de tous devant tous. Et moi plus que tous les autres " ?