share_book
Envoyer cet article par e-mail

Islande : Le sublime et l'imaginaire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Islande : Le sublime et l'imaginaire

Islande : Le sublime et l'imaginaire

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Islande : Le sublime et l'imaginaire"

Terre de glace et de feu, île de paradoxes, l'Islande ne cesse d'étonner et d'envoûter toute personne qui s'intéresse, de près ou de loin, à cette contrée mystérieuse. Ce bout de terre, le plus jeune du globe géologiquement, ne cesse de se déformer. Glaciers et volcans y cohabitent dans une étrange harmonie, ponctuée par de fréquentes irruptions. Les nombreux glaciers impressionnent par leur taille, tel le Vatnajôkull, le plus grand d'Europe, ou par leur histoire, tel le Snaefellsjôkull, que Jules Verne utilisa comme point de départ pour son Voyage au centre de la Terre. Au milieu d'une nature en pleine effervescence, baignée d'odeurs de soufre, où résonne le bruit inquiétant des clapotis, Patrick Desgraupes a touché du doigt l'origine du monde, fixant des paysages dantesques: champs de solfatares, marmites géantes de boue en ébullition, montagnes colorées de dépôts sublimés jaunes, orange, verts, blancs ou roses. Les conditions climatiques extrêmes, Les longues heures de marche nécessaires pour atteindre certains sites, le caractère désertique de cette terre, les lumières changeant au gré des saisons qui modifient encore des éléments en perpétuel mouvement se reflètent dans des clichés aux couleurs irréelles, semblant saisir au même moment l'enfer et le paradis.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 172  pages
  • Dimensions :  2.0cmx28.6cmx29.4cm
  • Poids : 1542.2g
  • Editeur :   Aubanel Paru le
  • ISBN :  2700606086
  • EAN13 :  9782700606089
  • Classe Dewey :  914
  • Langue : Français

D'autres livres de Patrick Desgraupes

La France : Paysages insolites

A photographe insolite, paysages insolites. Patrick Desgraupes est un infatigable arpenteur de nature. Il y promène son étonnante chambre noire à l'ancienne qui l'oblige parfois à attendre des heures, ou des mois, le bon moment mais lui permet aussi de prendre des clichés d'une inimaginable qua...

Les parcs nationaux en France

Patrick Desgraupes et sa chambre noire à l'ancienne ont sillonné les dix parcs nationaux français durant deux ans. Au fil des saisons, le photographe a repéré les sites et a pu attendre des heures avant de prendre un seul cliché. Ses photos, d'une inimaginable qualité, saisissent la richesse ...

Voir tous les livres de Patrick Desgraupes

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Terre de glace et de feu, île de paradoxes, l'Islande ne cesse d'étonner et d'envoûter toute personne qui s'intéresse, de près ou de loin, à cette contrée mystérieuse. Ce bout de terre, le plus jeune du globe géologiquement, ne cesse de se déformer. Glaciers et volcans y cohabitent dans une étrange harmonie, ponctuée par de fréquentes irruptions. Les nombreux glaciers impressionnent par leur taille, tel le Vatnajôkull, le plus grand d'Europe, ou par leur histoire, tel le Snaefellsjôkull, que Jules Verne utilisa comme point de départ pour son Voyage au centre de la Terre. Au milieu d'une nature en pleine effervescence, baignée d'odeurs de soufre, où résonne le bruit inquiétant des clapotis, Patrick Desgraupes a touché du doigt l'origine du monde, fixant des paysages dantesques: champs de solfatares, marmites géantes de boue en ébullition, montagnes colorées de dépôts sublimés jaunes, orange, verts, blancs ou roses. Les conditions climatiques extrêmes, Les longues heures de marche nécessaires pour atteindre certains sites, le caractère désertique de cette terre, les lumières changeant au gré des saisons qui modifient encore des éléments en perpétuel mouvement se reflètent dans des clichés aux couleurs irréelles, semblant saisir au même moment l'enfer et le paradis.