share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mères et filles : Histoire d'une emprise

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mères et filles : Histoire d'une emprise

Mères et filles : Histoire d'une emprise

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mères et filles : Histoire d'une emprise"

Pour la majorité des femmes, la relation à la mère est brûlante, et nombreuses sont celles qui se débattent dans l'imbroglio de leurs amours maternelles. Loin du schéma classique de la fascination pour le père, c'est entre mère et fille que l'intensité du lien, le climat incestuel se manifestent avec le plus de violence, et une récurrence qu'on soupçonne difficilement. Pour comprendre les raisons de l'emprise des mères, Pierre Willequet propose la notion de principe maternel", car il semble que ce soit d'une dimension quasiment supra-individuelle que la mère tienne sa puissance agissante. Mais ce qui dispose particulièrement la fille à l'emprise de sa génitrice, c'est que leur relation est la seule, entre les générations, où l'organe mâle - pénétrant, envahissant - est absent. En d'autres termes, il s'agit d'un lien autorisant la croyance qu'il échappe au risque d'inceste, et permettant d'en imaginer le tabou inutile. Or, paradoxalement, un tel fantasme ouvre une voie royale à l'intrusion et à l'inceste... psychiques de la mère à l'égard de sa fille. A la lumière de ces notions, et convoquant le mythe de Déméter et de sa fille Perséphone, séduite par Hadès, dieu des Enfers, Pierre Willequet explore les différents destins et étapes possibles de la relation mère/fille.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 295  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.2cmx20.4cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : H.C. ESSAIS
  • ISBN :  202096659X
  • EAN13 :  9782020966597
  • Classe Dewey :  150
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Pour la majorité des femmes, la relation à la mère est brûlante, et nombreuses sont celles qui se débattent dans l'imbroglio de leurs amours maternelles. Loin du schéma classique de la fascination pour le père, c'est entre mère et fille que l'intensité du lien, le climat incestuel se manifestent avec le plus de violence, et une récurrence qu'on soupçonne difficilement. Pour comprendre les raisons de l'emprise des mères, Pierre Willequet propose la notion de principe maternel", car il semble que ce soit d'une dimension quasiment supra-individuelle que la mère tienne sa puissance agissante. Mais ce qui dispose particulièrement la fille à l'emprise de sa génitrice, c'est que leur relation est la seule, entre les générations, où l'organe mâle - pénétrant, envahissant - est absent. En d'autres termes, il s'agit d'un lien autorisant la croyance qu'il échappe au risque d'inceste, et permettant d'en imaginer le tabou inutile. Or, paradoxalement, un tel fantasme ouvre une voie royale à l'intrusion et à l'inceste... psychiques de la mère à l'égard de sa fille. A la lumière de ces notions, et convoquant le mythe de Déméter et de sa fille Perséphone, séduite par Hadès, dieu des Enfers, Pierre Willequet explore les différents destins et étapes possibles de la relation mère/fille.