share_book
Envoyer cet article par e-mail

Saint-Pétersbourg : Histoire, promenades, anthologie, dictionnaire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Saint-Pétersbourg : Histoire, promenades, anthologie, dictionnaire

Saint-Pétersbourg : Histoire, promenades, anthologie, dictionnaire

Collectif


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Saint-Pétersbourg : Histoire, promenades, anthologie, dictionnaire"

Inventé par Pierre le Grand, bâti sur l'eau, tourné vers l'Europe, Saint-Pétersbourg était destiné à commander à un empire. Ville capitale mais belle étrangère en son propre pays, elle devint le " berceau de la Révolution ", reçut le nom de Leningrad et fut alors coupée du monde et tragiquement réprimée. Toujours un peu suspendu entre rêve et réalité, entre froid boréal et nuits blanches, entre célébration et malédiction, Saint-Pétersbourg est l'une de ces villes mythiques gouvernées par l'ange du bizarre. Solidement amarrée aux rivages du golfe de la Baltique, la cité de Pierre, tels ses sphinx en granit des quais de la Néva, regarde l'horizon avec une expression énigmatique. Surnommée dès sa création Palmyre du Nord et Venise septentrionale, la ville s'est fortifiée de tous ses paradoxes. Cité de contrastes, elle est un défi lancé par Pierre et perpétré jusqu'à nos jours par les Pétersbourgeois. Et celle que Dostoïevski appelait " la cité la plus abstraite du monde " a prouvé depuis trois siècles qu'elle existait bel et bien. Ce livre, fruit d'une collaboration entre historiens, écrivains et sociologues, entend montrer le chemin parcouru depuis mai 1703 et dire les multiples facettes de la ville. Son Histoire est retracée sur un mode synthétique. Des Promenades nous font entrer dans son intimité, brillante ou sombre. Une Anthologie russe laisse la parole aux nombreux écrivains de la ville. Suivons le guide ! Il se nomme Gogol, Mandelstam ou Nabokov. Enfin un Dictionnaire rassemble tous les éléments constitutifs de son identité. De l'essentiel au superflu. Pour tout savoir sur une ville " où le génie russe a pris ses quartiers ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 1138  pages
  • Dimensions :  3.2cmx13.2cmx19.4cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • Collection : Bouquins
  • ISBN :  2221098161
  • EAN13 :  9782221098165
  • Classe Dewey :  947.45
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Inventé par Pierre le Grand, bâti sur l'eau, tourné vers l'Europe, Saint-Pétersbourg était destiné à commander à un empire. Ville capitale mais belle étrangère en son propre pays, elle devint le " berceau de la Révolution ", reçut le nom de Leningrad et fut alors coupée du monde et tragiquement réprimée. Toujours un peu suspendu entre rêve et réalité, entre froid boréal et nuits blanches, entre célébration et malédiction, Saint-Pétersbourg est l'une de ces villes mythiques gouvernées par l'ange du bizarre. Solidement amarrée aux rivages du golfe de la Baltique, la cité de Pierre, tels ses sphinx en granit des quais de la Néva, regarde l'horizon avec une expression énigmatique. Surnommée dès sa création Palmyre du Nord et Venise septentrionale, la ville s'est fortifiée de tous ses paradoxes. Cité de contrastes, elle est un défi lancé par Pierre et perpétré jusqu'à nos jours par les Pétersbourgeois. Et celle que Dostoïevski appelait " la cité la plus abstraite du monde " a prouvé depuis trois siècles qu'elle existait bel et bien. Ce livre, fruit d'une collaboration entre historiens, écrivains et sociologues, entend montrer le chemin parcouru depuis mai 1703 et dire les multiples facettes de la ville. Son Histoire est retracée sur un mode synthétique. Des Promenades nous font entrer dans son intimité, brillante ou sombre. Une Anthologie russe laisse la parole aux nombreux écrivains de la ville. Suivons le guide ! Il se nomme Gogol, Mandelstam ou Nabokov. Enfin un Dictionnaire rassemble tous les éléments constitutifs de son identité. De l'essentiel au superflu. Pour tout savoir sur une ville " où le génie russe a pris ses quartiers ".