share_book
Envoyer cet article par e-mail

Phantasia

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Phantasia

Phantasia

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Phantasia"

Le personnage marche dans Paris, les sens aux aguets, l'esprit à l'affût, captant la sensation qui transfigure et l'idée qui illumine, à travers la saisie des objets qui fascinent en leur familiarité. Le moi, multiplié, est nommé dans l'ambivalance des pronoms. Comme pour situer le protagoniste dans la fragilité que procure l'insatiable quête de l'image féminine de la changeante Aya, possédée, imprenable. D'élévation en descente, le narrateur et son double voient avec le regard de dieu, ou s'égarent dans la cécité du chaos. Telle est l'inspiration de qui advient à la qualité d'étranger, jubilant dans sa vocation d'iconoclaste passager. En ses péripéties, se déploie un nouveau genre où, à la description qui fonde le roman, s'allient les visions de la poésie et la lucidité de l'essai, à la faveur d'une technique qui approche du collage, en sa façon d'intégrer, dans le flux ininterrompu, des signes et des traditions réputés inconciliables. Le personnage marche dans un Paris d'apocalypse, "les sens aux aguets, l'esprit à l'affût, captant la sensation qui transfigure et l'idée qui illumine". --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 214  pages
  • Dimensions :  1.6cmx13.6cmx22.6cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Sindbad Paru le
  • Collection : La Bibliothèque arabe
  • ISBN :  2727401256
  • EAN13 :  9782727401254
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Abdelwahab Meddeb

Pari de civilisation

En reprenant à leur compte le passé islamique qui a fait évoluer sinon muter la civilisation, les musulmans sortiront des frontières de leur identité restreinte pour agir sur la scène du monde. Est proposée ici une série de relectures du Coran et de la Tradition pour conduire ce travail de ...

Prix : 150 DH
La Maladie de l'islam

Si, selon Voltaire, l'intolérance fut la maladie du catholicisme, si le nazisme fut la maladie de l'Allemagne, l'intégrisme est, comme le démontre ce livre, la maladie de l'islam. Pour comprendre la genèse de cette maladie, il faut remonter loin dans l'histoire, à la Médine du Prophète (VIIe ...

Prix : 101 DH

Phantasia

Au fil de déambulations dans Paris, le narrateur évoque les lieux chargés d'histoire qui l'entourent, une scène d'amour au jardin du Luxembourg, le Coran, l'écriture et l'énergie qu'apporte la fluidité des images mentales, la place de la représentation dans la chrétienté et, à l'inverse, ...

Prix : 83 DH
Contre-prêches

En Europe et dans le monde, l'islam est aujourd'hui au carrefour de ses avancées et de ses archaïsmes, partagé entre ceux qui croient aux valeurs de la démocratie, de la liberté, de la création venue de l'homme, et ceux qui, aveuglés par leur fanatisme, les dénient au nom d'un mythique ...

Prix : 125 DH

Voir tous les livres de Abdelwahab Meddeb

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Le personnage marche dans Paris, les sens aux aguets, l'esprit à l'affût, captant la sensation qui transfigure et l'idée qui illumine, à travers la saisie des objets qui fascinent en leur familiarité. Le moi, multiplié, est nommé dans l'ambivalance des pronoms. Comme pour situer le protagoniste dans la fragilité que procure l'insatiable quête de l'image féminine de la changeante Aya, possédée, imprenable. D'élévation en descente, le narrateur et son double voient avec le regard de dieu, ou s'égarent dans la cécité du chaos. Telle est l'inspiration de qui advient à la qualité d'étranger, jubilant dans sa vocation d'iconoclaste passager. En ses péripéties, se déploie un nouveau genre où, à la description qui fonde le roman, s'allient les visions de la poésie et la lucidité de l'essai, à la faveur d'une technique qui approche du collage, en sa façon d'intégrer, dans le flux ininterrompu, des signes et des traditions réputés inconciliables. Le personnage marche dans un Paris d'apocalypse, "les sens aux aguets, l'esprit à l'affût, captant la sensation qui transfigure et l'idée qui illumine". --Ce texte fait référence à l'édition Poche .