share_book
Envoyer cet article par e-mail

Outrage au public et autres pièces parlées

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Outrage au public et autres pièces parlées

Outrage au public et autres pièces parlées

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Outrage au public et autres pièces parlées"

« Les pièces parlées sont des représentations théâtrales non imagées en ce sens qu elles ne donnent aucune image du monde. Elles montrent le monde non sous la forme d images, mais plutôt sous la forme de mots ; les mots des pièces parlées ne représentent pas le monde comme une chose qui serait en dehors des mots mais plutôt comme le monde dans le contexte des mots eux-mêmes. Les mots qui forment les pièces parlées n offrent pas une image du monde,mais seulement une notion du monde. Les pièces parlées sont théâtrales en ce qu elles puisent tout naturellement dans le langage réel. Elles se servent uniquement de formes qui, même dans la réalité, sont l expression de notre nature, c est-à-dire qu elles empruntent aux formes de langage purement orales. Les pièces parlées usent donc du langage naturel de l insulte, de l introspection, de l aveu, de l affirmation, de l interrogation, de la justification, de la dissimulation, de la prédiction, du cri de détresse. Elles appellent la présence d un interlocuteur, d une personne au moins, qui écoute. Sans quoi, elles ne seraient pas des expressions spontanées, mais seulement des élucubrations d auteur. En cela, les pièces « parlées » sont du théâtre. Elles parodient sur le ton ironique tout ce que l on trouve dans les formes de langage que je viens d énumérer. » (Peter Handke)

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 108  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.6cmx17.6cm
  • Poids : 40.8g
  • Editeur :   L' Arche (Theatre) Paru le
  • ISBN :  2851810804
  • EAN13 :  9782851810809
  • Classe Dewey :  842
  • Langue : Français

D'autres livres de Peter Handke

La courte lettre pour un long adieu

Le narrateur, un écrivain autrichien, trouve à son arrivée aux États-Unis un mot de sa femme lui interdisant de la revoir. Il lui obéit, la fuit à travers les États-Unis sans cesser de s'interroger sur elle et sur lui-même et en la tenant indirectement au courant de ses déplacements. ...

Prix : 54 DH
L'absence

Prix : 54 DH

Le malheur indifférent

La mère de l'auteur s'est tuée le 21 novembre 1971, à l'âge de 51 ans. Quelques semaines plus tard, Peter Handke décide d'écrire un livre sur cette vie et ce suicide. Simple histoire, mais qui contient quelque chose d'indicible. Histoire d'une vie déserte, où il n'a jamais été question de ...

Prix : 40 DH
Histoire d'enfant

Analyse: Roman psychologique ...

Prix : 40 DH

Voir tous les livres de Peter Handke

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« Les pièces parlées sont des représentations théâtrales non imagées en ce sens qu elles ne donnent aucune image du monde. Elles montrent le monde non sous la forme d images, mais plutôt sous la forme de mots ; les mots des pièces parlées ne représentent pas le monde comme une chose qui serait en dehors des mots mais plutôt comme le monde dans le contexte des mots eux-mêmes. Les mots qui forment les pièces parlées n offrent pas une image du monde,mais seulement une notion du monde. Les pièces parlées sont théâtrales en ce qu elles puisent tout naturellement dans le langage réel. Elles se servent uniquement de formes qui, même dans la réalité, sont l expression de notre nature, c est-à-dire qu elles empruntent aux formes de langage purement orales. Les pièces parlées usent donc du langage naturel de l insulte, de l introspection, de l aveu, de l affirmation, de l interrogation, de la justification, de la dissimulation, de la prédiction, du cri de détresse. Elles appellent la présence d un interlocuteur, d une personne au moins, qui écoute. Sans quoi, elles ne seraient pas des expressions spontanées, mais seulement des élucubrations d auteur. En cela, les pièces « parlées » sont du théâtre. Elles parodient sur le ton ironique tout ce que l on trouve dans les formes de langage que je viens d énumérer. » (Peter Handke)