share_book
Envoyer cet article par e-mail

De Van Eyck à Dürer - Les primitifs flamands et l'Europe centrale 1430/1530: Les primitifs flamands et l'Europe centrale (1430-1530)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De Van Eyck à Dürer - Les primitifs flamands et l'Europe centrale 1430/1530: Les primitifs flamands et l'Europe centrale (1430-1530)

De Van Eyck à Dürer - Les primitifs flamands et l'Europe centrale 1430/1530: Les primitifs flamands et l'Europe centrale (1430-1530)

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "De Van Eyck à Dürer - Les primitifs flamands et l'Europe centrale 1430/1530: Les..."

Cet ouvrage, et l’exposition — exceptionnelle par le nombre de chefs-d’œuvres réuni — dont il est le reflet, traitent des relations artistiques entre les Pays-Bas et les pays d’Europe centrale entre 1430 et 1530 au temps du Saint Empire romain germanique. Il se propose d’étudier l’influence de deux géants, Jan van Eyck et Albert Dürer, dans le renouveau artistique que vont connaître les foyers de création au tournant du siècle en Europe, ferments que n’eurent de comparable par leur importance sur le continent que les innovations esthétiques de la Renaissance italienne. Cette étude est la première à approcher systématiquement et en profondeur les interactions culturelles qui se développèrent entre les Flandres bourguignonnes et leurs voisins du Nord et de l’Est, et ce non seulement tout au long du couloir de communication du Rhin mais de la Hanse à la Bavière et du Danube à la Silésie. Face aux chefs-d’œuvres des célèbres primitifs flamands, tels que Van Eyck, Campin, Van der Weyden, Van der Goes, Memling, les spécialistes ont interrogé les liens réciproques qui ont pu se nouer entre ces derniers et des maîtres aussi fameux que Dürer, Schongauer, Lochner, Altdorfer ou Holbein, les échanges et les influences réciproques sur leurs épigones et les différents centres artistiques. Une enquête à l’échelle européenne de l’art du Nord qui dresse le bilan des dernières recherches en une synthèse exceptionnelle signée par les spécialistes incontestés en la manière.

Détails sur le produit

  • Reliure : Belle reliure
  • 380  pages
  • Dimensions :  4.2cmx25.8cmx29.4cm
  • Poids : 3338.4g
  • Editeur :   Hazan Paru le
  • Collection : Beaux Arts
  • ISBN :  2754105085
  • EAN13 :  9782754105088
  • Classe Dewey :  750
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cet ouvrage, et l’exposition — exceptionnelle par le nombre de chefs-d’œuvres réuni — dont il est le reflet, traitent des relations artistiques entre les Pays-Bas et les pays d’Europe centrale entre 1430 et 1530 au temps du Saint Empire romain germanique. Il se propose d’étudier l’influence de deux géants, Jan van Eyck et Albert Dürer, dans le renouveau artistique que vont connaître les foyers de création au tournant du siècle en Europe, ferments que n’eurent de comparable par leur importance sur le continent que les innovations esthétiques de la Renaissance italienne. Cette étude est la première à approcher systématiquement et en profondeur les interactions culturelles qui se développèrent entre les Flandres bourguignonnes et leurs voisins du Nord et de l’Est, et ce non seulement tout au long du couloir de communication du Rhin mais de la Hanse à la Bavière et du Danube à la Silésie. Face aux chefs-d’œuvres des célèbres primitifs flamands, tels que Van Eyck, Campin, Van der Weyden, Van der Goes, Memling, les spécialistes ont interrogé les liens réciproques qui ont pu se nouer entre ces derniers et des maîtres aussi fameux que Dürer, Schongauer, Lochner, Altdorfer ou Holbein, les échanges et les influences réciproques sur leurs épigones et les différents centres artistiques. Une enquête à l’échelle européenne de l’art du Nord qui dresse le bilan des dernières recherches en une synthèse exceptionnelle signée par les spécialistes incontestés en la manière.