share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le dilemme du prisonnier : Von Neumann, la théorie des jeux et la bombe

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le dilemme du prisonnier : Von Neumann, la théorie des jeux et la bombe

Le dilemme du prisonnier : Von Neumann, la théorie des jeux et la bombe

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le dilemme du prisonnier : Von Neumann, la théorie des jeux et la bombe"

" Gagnant-gagnant ", " perdant-perdant ". Depuis qu'on a compris que la vie sociale n'est pas un " jeu à somme nulle ", le vocabulaire de la théorie des jeux a envahi la vie politique. Car l'analyse de certaines situations par la théorie des jeux est riche d'enseignements. La plus fascinante et la plus Instructive de ces analyses est celle du " dilemme du prisonnier " C'est l'archétype de ces situations paradoxales dans lesquelles des individus, des firmes, des pays qui ont un intérêt réel à coopérer se résolvent à trahir compte-tenu du risque élevé qu'un autre le fasse. La seule chose qui pourrait sauver les " prisonniers ", ce serait que chacun d'eux ait l'habitude de se poser la question : et si tout le monde faisait la même chose que moi ? Toute la morale est-elle là, comme le pressentait Emmanuel Kant ? En analysant le comportement des joueurs de poker, von Neumann, le père de l'ordinateur et l'une des plus brillantes intelligences du siècle, élabora la théorie des jeux à somme nulle. John Nash montra quelle est la meilleure façon de jouer dans un jeu à somme non nulle. Flood et Dresher découvrirent, avec le dilemme du prisonnier, que la " meilleure solution " de Nash, si elle est appliquée par tous, peut mener au pire pour tous. Tout cela se passait dans les années 40 et 50, entre la mise au point de la bombe atomique et le début de la guerre froide, quand von Neumann et Bertrand Russell défendaient l'idée de la guerre préventive. Inventé peu après que les Soviétiques eurent à leur tour construit la bombe, le dilemme du prisonnier devint rapidement une allégorie de la course aux armements, et la théorie des jeux, un outil controversé de la stratégie - alternativement accusée de justifier la course aux armements ou mise en avant comme le seul espoir de l'arrêter. De l'enfance de von Neumann à la crise des fusées de Cuba, " Le dilemme du prisonnier " retrace ainsi l'histoire d'une idée révolutionnaire - aujourd'hui à l'oeuvre en économie, en biologie, en sociologie - qui a été célébrée comme un des temps forts de la pensée du XXe siècle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 348  pages
  • Dimensions :  2.2cmx12.4cmx19.0cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Cassini Paru le
  • Collection : Le sel et le fer
  • ISBN :  2842251431
  • EAN13 :  9782842251437
  • Classe Dewey :  925
  • Langue : Français

D'autres livres de William Poundstone

Fortune's Formula: The Untold Story of the Scientific Betting System That Beat the Casinos and Wall Street

Fortune's Formula is a fascinating study of the connections between such seemingly unrelated topics as gambling, information theory, stock investing, and applied mathematics. The story involves the stunning brainpower of men such as MIT professor Claude Shannon, who single-handedly invented informat...

Voir tous les livres de William Poundstone

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Gagnant-gagnant ", " perdant-perdant ". Depuis qu'on a compris que la vie sociale n'est pas un " jeu à somme nulle ", le vocabulaire de la théorie des jeux a envahi la vie politique. Car l'analyse de certaines situations par la théorie des jeux est riche d'enseignements. La plus fascinante et la plus Instructive de ces analyses est celle du " dilemme du prisonnier " C'est l'archétype de ces situations paradoxales dans lesquelles des individus, des firmes, des pays qui ont un intérêt réel à coopérer se résolvent à trahir compte-tenu du risque élevé qu'un autre le fasse. La seule chose qui pourrait sauver les " prisonniers ", ce serait que chacun d'eux ait l'habitude de se poser la question : et si tout le monde faisait la même chose que moi ? Toute la morale est-elle là, comme le pressentait Emmanuel Kant ? En analysant le comportement des joueurs de poker, von Neumann, le père de l'ordinateur et l'une des plus brillantes intelligences du siècle, élabora la théorie des jeux à somme nulle. John Nash montra quelle est la meilleure façon de jouer dans un jeu à somme non nulle. Flood et Dresher découvrirent, avec le dilemme du prisonnier, que la " meilleure solution " de Nash, si elle est appliquée par tous, peut mener au pire pour tous. Tout cela se passait dans les années 40 et 50, entre la mise au point de la bombe atomique et le début de la guerre froide, quand von Neumann et Bertrand Russell défendaient l'idée de la guerre préventive. Inventé peu après que les Soviétiques eurent à leur tour construit la bombe, le dilemme du prisonnier devint rapidement une allégorie de la course aux armements, et la théorie des jeux, un outil controversé de la stratégie - alternativement accusée de justifier la course aux armements ou mise en avant comme le seul espoir de l'arrêter. De l'enfance de von Neumann à la crise des fusées de Cuba, " Le dilemme du prisonnier " retrace ainsi l'histoire d'une idée révolutionnaire - aujourd'hui à l'oeuvre en économie, en biologie, en sociologie - qui a été célébrée comme un des temps forts de la pensée du XXe siècle.