share_book
Envoyer cet article par e-mail

Forget 68 - Entretiens avec Stéphane Paoli et Jean Viard

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Forget 68 - Entretiens avec Stéphane Paoli et Jean Viard

Forget 68 - Entretiens avec Stéphane Paoli et Jean Viard

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Forget 68 - Entretiens avec Stéphane Paoli et Jean Viard"

" J'ai écrit Forget 68 parce que 1968 était un moment extraordinaire pour tous ceux qui l'ont vécu, ça a été un accélérateur de l'histoire, ça a changé beaucoup de choses, mais aujourd'hui, on vit dans un autre monde. Recourir toujours à 1968 comme si on pouvait le refaire, repartir comme en 14... non, oubliez ! ", Daniel Cohn-Bendit. " L'ensemble des propos de ce livre est détonant. ", Le Figaro. " Dans son livre, cet éternel provocateur dépoussière la mythologie soixante-huitarde. ", Bernadette Atlan, Le Nouvel Observateur. " Il raconte combien les événements ont fait avancer les mentalités sur la question. ", Catherine Robin, Marianne. " C'est une analyse du monde comme il va, pertinente et pleine de bon sens. ", La Provence.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 144  pages
  • Dimensions :  1.4cmx10.2cmx16.6cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   L'aube Paru le
  • Collection : L'Aube poche essai
  • ISBN :  2815900165
  • EAN13 :  9782815900164
  • Classe Dewey :  944.083 6092
  • Langue : Français

D'autres livres de Daniel Cohn-Bendit

Que faire ?

Ce livre, véritable manifeste politique, retrace l'engagement de Daniel Cohn-Bendit de 1968 aux dernières élections françaises. Il explicite son " réalisme révolutionnaire " et plaide pour une transformation radicale de notre économie, qui pourrait ainsi retrouver les chemins d'une croissance...

Prix : 108 DH
Que faire?

" Changer notre économie et notre façon de vivre : la crise nous y pousse, la menace écologique nous l'impose, l'Europe devrait nous le permettre, vous et moi en avons envie. Mettons ensemble l'imagination au pouvoir. "...

Pour la planète

Individus ou communautés les hommes ont des racines. Totalité ronde et proche, la planète est une maison. Dont le feu menace les murs aujourd'hui. Epuisement des ressources naturelles, pollutions multiples, destruction de la couche d'ozone, effet de serre : la terre des hommes n'est pas seulement...

Voir tous les livres de Daniel Cohn-Bendit

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" J'ai écrit Forget 68 parce que 1968 était un moment extraordinaire pour tous ceux qui l'ont vécu, ça a été un accélérateur de l'histoire, ça a changé beaucoup de choses, mais aujourd'hui, on vit dans un autre monde. Recourir toujours à 1968 comme si on pouvait le refaire, repartir comme en 14... non, oubliez ! ", Daniel Cohn-Bendit. " L'ensemble des propos de ce livre est détonant. ", Le Figaro. " Dans son livre, cet éternel provocateur dépoussière la mythologie soixante-huitarde. ", Bernadette Atlan, Le Nouvel Observateur. " Il raconte combien les événements ont fait avancer les mentalités sur la question. ", Catherine Robin, Marianne. " C'est une analyse du monde comme il va, pertinente et pleine de bon sens. ", La Provence.