share_book
Envoyer cet article par e-mail

Des Vikings et des mots : L'apport de l'ancien scandinave à la langue française

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Des Vikings et des mots : L'apport de l'ancien scandinave à la langue française

Des Vikings et des mots : L'apport de l'ancien scandinave à la langue française

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Des Vikings et des mots : L'apport de l'ancien scandinave à la langue française"

Les Vikings se sont établis au cours des IXe et Xe siècle dans une partie de l'ancienne Neustrie carolingienne. Ils n'ont pas bouleversé les structures matérielles et politiques de la société franque mais ont laissé des traces linguistiques bien perceptibles dans l'onomastique (noms des personnes et des lieux) et le lexique. Ces hommes ont, en effet, transmis à leurs descendants tout un vocabulaire issu de leur civilisation, ultime vestige de leur langue disparue : l'ancien scandinave. Pour la première fois, les " mots vikings " en langue d'oïl ont été inventoriés et examinés selon des perspectives scientifiques. Rassemblés dans un glossaire, ils ont fait l'objet d'investigations linguistiques minutieuses qui présentent leur sans, leur prononciation, leur forme, leur étymologie et leur histoire, tout en s'appuyant sur des citations (depuis les plus anciennes chartes médiévales jusqu'au patois de Normandie), sur des comparaisons avec les langue d'Europe du Nord et du Nord-Ouest et sur des documents iconographiques qui éclairent la vocation maritime de ce lexique. Le glossaire est précédé d'une analyse historique, lexicologique et quantitative, qui permet de comprendre les conditions d'emprunt et de survivance des mots d'ancien scandinave au sien de notre langue. Cette étude apporte un complément appréciable aux recherches historiques et archéologiques menées ces dernières années sur le dossier scandinave de la Normandie. Elle tend également à confirmer l'acculturation rapide des Vikings à la société carolingienne, malgré des éléments originaux qui se manifestent dans le domaine maritime.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 349  pages
  • Dimensions :  3.4cmx16.0cmx24.0cm
  • Poids : 798.3g
  • Editeur :   Editions Errance Paru le
  • Collection : DIFFUSION ERRAN
  • ISBN :  287772400X
  • EAN13 :  9782877724005
  • Classe Dewey :  440
  • Langue : Français

D'autres livres de Élisabeth Ridel

Les navires de la conquête - Construction navale et navigation à l'époque de Guillaume le Conquérant

Nous sommes en septembre 1066. Guillaume, duc de Normandie, s'apprête à traverser la Manche avec une flotte de près d'un millier de navires. Son but ? Conquérir l'Angleterre afin d'accéder au trône qui lui revient de droit. La traversée est courte mais décisive, car de son succès dépend le...

Prix : 125 DH

Voir tous les livres de Élisabeth Ridel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les Vikings se sont établis au cours des IXe et Xe siècle dans une partie de l'ancienne Neustrie carolingienne. Ils n'ont pas bouleversé les structures matérielles et politiques de la société franque mais ont laissé des traces linguistiques bien perceptibles dans l'onomastique (noms des personnes et des lieux) et le lexique. Ces hommes ont, en effet, transmis à leurs descendants tout un vocabulaire issu de leur civilisation, ultime vestige de leur langue disparue : l'ancien scandinave. Pour la première fois, les " mots vikings " en langue d'oïl ont été inventoriés et examinés selon des perspectives scientifiques. Rassemblés dans un glossaire, ils ont fait l'objet d'investigations linguistiques minutieuses qui présentent leur sans, leur prononciation, leur forme, leur étymologie et leur histoire, tout en s'appuyant sur des citations (depuis les plus anciennes chartes médiévales jusqu'au patois de Normandie), sur des comparaisons avec les langue d'Europe du Nord et du Nord-Ouest et sur des documents iconographiques qui éclairent la vocation maritime de ce lexique. Le glossaire est précédé d'une analyse historique, lexicologique et quantitative, qui permet de comprendre les conditions d'emprunt et de survivance des mots d'ancien scandinave au sien de notre langue. Cette étude apporte un complément appréciable aux recherches historiques et archéologiques menées ces dernières années sur le dossier scandinave de la Normandie. Elle tend également à confirmer l'acculturation rapide des Vikings à la société carolingienne, malgré des éléments originaux qui se manifestent dans le domaine maritime.