share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Carrefour afghan

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Carrefour afghan

Le Carrefour afghan

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Carrefour afghan"

Il fut un temps où, de la Chine et de l'Inde à la Grèce, à l'Egypte et à Rome, les relations étaient constantes : échanges de marchandises, contacts d'idées, de philosophies et de religions. Les régions formant l'actuel Afghanistan se situaient au confluent de ces courants d'échanges. L'Afghanistan, carrefour de civilisations, labouré par les rencontres et les invasions successives, a vu naître sur son sol une diversité incroyable d'oeuvres d'art aujourd'hui dispersées de par le vaste monde. C'est cette tradition millénaire que les tâlebân prétendirent abolir en mars 2001. Il fut un temps, celui des impérialismes à la fin du XIXe siècle, où l'Afghanistan naquit des rivalités entre la Perse, les Britanniques et les Russes. Ses frontières sont artificielles : arbitrairement délimitées, elles ne correspondent à aucune réalité géographique ni ethnique. On ne saurait parler d'une " nation " afghane , pourtant un Etat s'est construit et ses populations dans l'ensemble de leur diversité manifestent l'envie de vivre ensemble. Fragile, mais réel, le consensus afghan a été brisé par le coup d'Etat communiste d'avril 1978. Aujourd'hui, après un quart de siècle de tragédies, l'Afghanistan existe-t-il encore ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 327  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 698.5g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio actuel
  • ISBN :  2070425959
  • EAN13 :  9782070425952
  • Classe Dewey :  958.1
  • Langue : Français

D'autres livres de Bernard Dupaigne

Le Scandale des arts premiers : La véritable histoire du musée du quai Branly

Jacques Chirac rencontre en 1992, à l'île Maurice, le marchand et " expert en arts primitifs " Jacques Kerchache. Le destin de plusieurs grands musées nationaux allait en être bouleversé. A la suite des grands travaux lancés par François Mitterrand, Jacques Chirac, une fois élu président de...

Voir tous les livres de Bernard Dupaigne

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Il fut un temps où, de la Chine et de l'Inde à la Grèce, à l'Egypte et à Rome, les relations étaient constantes : échanges de marchandises, contacts d'idées, de philosophies et de religions. Les régions formant l'actuel Afghanistan se situaient au confluent de ces courants d'échanges. L'Afghanistan, carrefour de civilisations, labouré par les rencontres et les invasions successives, a vu naître sur son sol une diversité incroyable d'oeuvres d'art aujourd'hui dispersées de par le vaste monde. C'est cette tradition millénaire que les tâlebân prétendirent abolir en mars 2001. Il fut un temps, celui des impérialismes à la fin du XIXe siècle, où l'Afghanistan naquit des rivalités entre la Perse, les Britanniques et les Russes. Ses frontières sont artificielles : arbitrairement délimitées, elles ne correspondent à aucune réalité géographique ni ethnique. On ne saurait parler d'une " nation " afghane , pourtant un Etat s'est construit et ses populations dans l'ensemble de leur diversité manifestent l'envie de vivre ensemble. Fragile, mais réel, le consensus afghan a été brisé par le coup d'Etat communiste d'avril 1978. Aujourd'hui, après un quart de siècle de tragédies, l'Afghanistan existe-t-il encore ?