share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'indépendance des pays de la Baltique 1918-1920

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'indépendance des pays de la Baltique 1918-1920

L'indépendance des pays de la Baltique 1918-1920

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'indépendance des pays de la Baltique 1918-1920"

" La mer Baltique, par les facilités qu'elle offrait, à l'Ouest aux voies maritimes, à l'Est et au Sud aux voies terrestres et fluviales, constituait un pôle d'attraction pour les populations paisibles, déjà attirées par des paysages accueillants agrémentés de nombreux lacs. Mais dès le XIIe siècle, les grandes puissances riveraines, l'Allemagne, la Pologne, la Suède et la Russie ne cesseront de se combattre pendant huit siècles pour les dominer. Les Allemands seront les premiers envahisseurs. Leur conquête prit la forme d'une croisade, protégée par des chevaliers. La Suède et la Pologne suivirent le mouvement mais furent bloquées progressivement par les Russes. Pierre le Grand écrasa l'armée suédoise en 1709 et la Pologne connut son premier partage; elle disparut en 1795. Les Français apparurent en 1812 et leur défaite consacrera les objectifs des Russes par les traités de Vienne. Le grand duché de Finlande et les pays Baltes connaîtront alors leur alternance de périodes de liberté et de centralisme, selon la personnalité des tsars. La Grande Guerre de 1914-1918 va les libérer du joug russe par le succès des forces allemandes et la reconnaissance par Lénine de la légalité de leur indépendance. Cette attitude attisera une opposition dans les pays occupés. Quant à la Finlande, elle luttera seule contre les gardes rouges et organisera une armée nationale. R en sera de même dans les pays Baltes après l'armistice de 1918. Les Alliés, dont la France, soucieux du départ des forces allemandes et du danger du nouvel impérialisme de la Russie communiste et de la Pologne, interviendront directement pour soutenir des pays dévastés dont l'enthousiasme et la fierté imposaient le respect après des siècles de servitudes. De nouvelles péripéties que nous content nos auteurs, avec minutie et talent. Hélas, tout sera remis en question lors du pacte ger7nano-soviétique. " Raymond Bourgerie, Contrôleur général des Armées

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.6cmx23.4cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Economica Paru le
  • Collection : Campagnes & stratégies
  • ISBN :  2717847464
  • EAN13 :  9782717847468
  • Classe Dewey :  947.9
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-David Avenel

Analyse financière

Ce manuel, clair et pratique, a pour but d'apprendre à décrire et juger la situation financière et les performances des entreprises et à établir un diagnostic financier. Dans ce but, cette 9e édition a été entièremebt mise àç jour : elle présente le nouveau référentiel comptable [.....

Prix : 345.8 DH
La guerre hispano-américaine : La naissance de l'impérialisme américain

La guerre de 1898 qui opposa les États-Unis et l'Espagne pour la possession des dernières bribes de l'empire espagnol présente un caractère particulier. C'est à la fois un conflit mineur de courte durée, quelques semaines, et assez peu meurtrier; mais aussi - et surtout - un conflit qui va mod...

L'essentiel de la Stratégie des Organisations

Le terme "Stratégie" fait dorénavant partie du vocabulaire courant des Sciences de gestion. Il a concerné pendant longtemps l'analyse externe des organisations mais il s'étend aujourd'hui de plus en plus à l'analyse interne. Puisque la vie des organisations est caractérisée par la permanence ...

Prix : 145 DH
l'essentiel des marchés financiers aux Etats-Unis

Les marchés financiers (financial markets) sont le lieu où l'on échange les actifs financiers (financial assets). Ils recueillent et répartissent l'épargne (savings) en fonction des taux de rendement ajustés selon le risque. Ils jouent un rôle essentiel dans le développement économique, not...

Voir tous les livres de Jean-David Avenel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

" La mer Baltique, par les facilités qu'elle offrait, à l'Ouest aux voies maritimes, à l'Est et au Sud aux voies terrestres et fluviales, constituait un pôle d'attraction pour les populations paisibles, déjà attirées par des paysages accueillants agrémentés de nombreux lacs. Mais dès le XIIe siècle, les grandes puissances riveraines, l'Allemagne, la Pologne, la Suède et la Russie ne cesseront de se combattre pendant huit siècles pour les dominer. Les Allemands seront les premiers envahisseurs. Leur conquête prit la forme d'une croisade, protégée par des chevaliers. La Suède et la Pologne suivirent le mouvement mais furent bloquées progressivement par les Russes. Pierre le Grand écrasa l'armée suédoise en 1709 et la Pologne connut son premier partage; elle disparut en 1795. Les Français apparurent en 1812 et leur défaite consacrera les objectifs des Russes par les traités de Vienne. Le grand duché de Finlande et les pays Baltes connaîtront alors leur alternance de périodes de liberté et de centralisme, selon la personnalité des tsars. La Grande Guerre de 1914-1918 va les libérer du joug russe par le succès des forces allemandes et la reconnaissance par Lénine de la légalité de leur indépendance. Cette attitude attisera une opposition dans les pays occupés. Quant à la Finlande, elle luttera seule contre les gardes rouges et organisera une armée nationale. R en sera de même dans les pays Baltes après l'armistice de 1918. Les Alliés, dont la France, soucieux du départ des forces allemandes et du danger du nouvel impérialisme de la Russie communiste et de la Pologne, interviendront directement pour soutenir des pays dévastés dont l'enthousiasme et la fierté imposaient le respect après des siècles de servitudes. De nouvelles péripéties que nous content nos auteurs, avec minutie et talent. Hélas, tout sera remis en question lors du pacte ger7nano-soviétique. " Raymond Bourgerie, Contrôleur général des Armées