share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les contes de fées et l'art de la subversion : Etude de la civilisation des moeurs à travers un genre classique : la littérature pour la jeunesse

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les contes de fées et l'art de la subversion : Etude de la civilisation des moeurs à travers un genre classique : la littérature pour la jeunesse

Les contes de fées et l'art de la subversion : Etude de la civilisation des moeurs à travers un genre classique : la littérature pour la jeunesse

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les contes de fées et l'art de la subversion : Etude de la civilisation des moeurs..."

Les contes de fées sont probablement l'un des plus puissants moyens de peser culturellement et socialement sur la vie des enfants. Telle est la thèse de ce livre pionnier qui montre comment, dès le XVIIe siècle, les Perrault, Grimm et autres Andersen ont repris les thèmes des contes populaires hérités de la tradition orale pour les transformer en un discours visant à contraindre les enfants à se conformer aux règles du code social de l'époque, ou, au contraire, pour critiquer le processus culturel du monde qui était le leur. Il explique aussi comment, plus près de nous, ces subversions du conte de fées se sont retrouvées, soit dans un sens autoritaire comme dans l'Allemagne nazie, soit dans un sens émancipateur comme dans la période contestataire des années 1960.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 363  pages
  • Dimensions :  2.6cmx11.0cmx16.6cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Petite Bibliothèque Payot
  • ISBN :  2228902152
  • EAN13 :  9782228902151
  • Classe Dewey :  810
  • Langue : Français

D'autres livres de Jack Zipes

The Norton Anthology of Children's Literature: The Traditions in English (Slipcased Edition)

Starred Review. To give an idea of the breadth of this sampling from children's literature through the ages, consider that the volume's "timeline" begins in the Eighth Century—B.C. The bulk of the material in this slipcased paperback, however (and bulk is used here in the most complimentary way po...

Why Fairy Tales Stick: The Evolution and Relevance of a Genre

2007 Katharine Briggs Award "Why Fairy Tales Stick is outstanding scholarship that offers an original, thoroughly researched, and historically grounded approach to the study of fairy tales. It captures the essence of what the tales at their best should reflect which are engaging and imaginative stor...

Voir tous les livres de Jack Zipes

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les contes de fées sont probablement l'un des plus puissants moyens de peser culturellement et socialement sur la vie des enfants. Telle est la thèse de ce livre pionnier qui montre comment, dès le XVIIe siècle, les Perrault, Grimm et autres Andersen ont repris les thèmes des contes populaires hérités de la tradition orale pour les transformer en un discours visant à contraindre les enfants à se conformer aux règles du code social de l'époque, ou, au contraire, pour critiquer le processus culturel du monde qui était le leur. Il explique aussi comment, plus près de nous, ces subversions du conte de fées se sont retrouvées, soit dans un sens autoritaire comme dans l'Allemagne nazie, soit dans un sens émancipateur comme dans la période contestataire des années 1960.