share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ecrire, calculer, classer : Comment une révolution de papier a transformé les sociétés contemporaines (1800-1940)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ecrire, calculer, classer : Comment une révolution de papier a transformé les sociétés contemporaines (1800-1940)

Ecrire, calculer, classer : Comment une révolution de papier a transformé les sociétés contemporaines (1800-1940)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ecrire, calculer, classer : Comment une révolution de papier a transformé les..."

Tachygraphe, parlographe, dictaphone, dactylotype, machine à écrire, cyclostyle, fiches, bons et formulaires, calculateurs éclairs, machines comptables, adressographes et autres machines à statistiques, téléphones, transporteurs mécaniques, pointeuses, diagrammes et graphiques : de la fin du siècle jusqu'aux années 1940, les sociétés occidentales connaissent un intense " moment mécanique " de production de l'information, une révolution matérielle de l'écrit et du calcul, qui va de pair avec la tertiarisation des économies et annonce la future " révolution informatique ". Ce livre propose un panorama des transformations cognitives et matérielles qui ont façonné les sociétés et les économies occidentales. Centré sur les arts de faire ", il envisage la façon dont des activités très ordinaires (écrire, calculer, classer, etc.) et les valeurs qui leur sont associées dessinent un certain moment de la démocratie, du gouvernement et de l'économie. Le lecteur est conduit vers un univers foisonnant et oublié de savoirs et d'astuces, d'inventions et de procédés, de langages, d'idées et de théories nouvelles. Dans cette frénésie mécanicienne, la multiplication des accessoires, ces monstres de papier, un nouveau monde s'invente et, avec lui, les possibilités d'intervention sur le monde. Au-delà des mutations du capitalisme, la démocratie se trouve redéfinie, les formes du gouvernement élargies. Avec cette histoire au ras des objets et des gestes, Delphine Gardey entreprend une archéologie inédite des sociétés contemporaines et éclaire autrement les liens entre techniques, société et politique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 319  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.0cmx21.6cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Editions La Découverte Paru le
  • Collection : Textes à l'appui
  • ISBN :  2707153672
  • EAN13 :  9782707153678
  • Classe Dewey :  300
  • Langue : Français

D'autres livres de Delphine Gardey

Le féminisme change-t-il nos vies ?

Loin d'être " dépassé ", le féminisme est encore et toujours au coeur des transformations sociales que nous vivons aujourd'hui. Cet ouvrage en fournit la démonstration en présentant les acquis irréversibles comme les enjeux d'avenir des luttes et de la pensée féministes. II propose une synt...

Voir tous les livres de Delphine Gardey

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Tachygraphe, parlographe, dictaphone, dactylotype, machine à écrire, cyclostyle, fiches, bons et formulaires, calculateurs éclairs, machines comptables, adressographes et autres machines à statistiques, téléphones, transporteurs mécaniques, pointeuses, diagrammes et graphiques : de la fin du siècle jusqu'aux années 1940, les sociétés occidentales connaissent un intense " moment mécanique " de production de l'information, une révolution matérielle de l'écrit et du calcul, qui va de pair avec la tertiarisation des économies et annonce la future " révolution informatique ". Ce livre propose un panorama des transformations cognitives et matérielles qui ont façonné les sociétés et les économies occidentales. Centré sur les arts de faire ", il envisage la façon dont des activités très ordinaires (écrire, calculer, classer, etc.) et les valeurs qui leur sont associées dessinent un certain moment de la démocratie, du gouvernement et de l'économie. Le lecteur est conduit vers un univers foisonnant et oublié de savoirs et d'astuces, d'inventions et de procédés, de langages, d'idées et de théories nouvelles. Dans cette frénésie mécanicienne, la multiplication des accessoires, ces monstres de papier, un nouveau monde s'invente et, avec lui, les possibilités d'intervention sur le monde. Au-delà des mutations du capitalisme, la démocratie se trouve redéfinie, les formes du gouvernement élargies. Avec cette histoire au ras des objets et des gestes, Delphine Gardey entreprend une archéologie inédite des sociétés contemporaines et éclaire autrement les liens entre techniques, société et politique.