share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Passions intellectuelles tome 2 : Exigence de dignité (1751-1792)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Passions intellectuelles tome 2 : Exigence de dignité (1751-1792)

Les Passions intellectuelles tome 2 : Exigence de dignité (1751-1792)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Passions intellectuelles tome 2 : Exigence de dignité (1751-1792)"

Le XVIIIe siècle français, l'école nous l'a appris, fut le siècle des philosophes. Mais comment les Diderot, d'Alembert, Voltaire, Rousseau firent-ils valoir les droits de la raison et le goût pour l'indépendance d'esprit dans une société dominée par les honneurs de la Cour et la censure de l'Église ? Ce n'est pas en pures intelligences animées par le seul amour de la vérité que les philosophes formèrent leur "parti". Au sein du réseau de collaborations et d'amitiés qui se tissa, bien au-delà des frontières françaises, autour du formidable projet de l'Encyclopédie, les passions furent à l'oeuvre. Les querelles et les rivalités ne manquèrent pas, les conflits de personnalités purent même atteindre une extrême violence. Ces tensions entre partisans du savoir et de la liberté de pensée affaiblissaient la cause de leur combat commun, cause qui était loin, à l'époque, d'être véritablement soutenue par l'opinion. Les charges régulières des jésuites contre les savants sans religion témoignaient, par leur fréquent succès, de la fragilité de l'autorité dont jouissaient les grandes figures intellectuelles du siècle. Élisabeth Badinter, dans le deuxième volume de son ouvrage consacré à la vie intellectuelle française du XVIIIe siècle, circonscrit son investigation à une séquence d'une dizaine d'années où le camp des encyclopédistes frôla plus d'une fois la dislocation et parvint in extremis à se recomposer, derrière Voltaire, dans le combat pour la révision du procès Calas. En nous faisant circuler dans la complexité d'une période qu'elle connaît bien, l'auteur nous livre une chronique érudite et claire sur les hommes des Lumières. Du même auteur, sur cette période : Les Passions intellectuelles. Tome 1 : Désirs de gloire (1735-1751) ; La Correspondance inédite de Condorcet et Mme de Suard; Les Remontrances de Malesherbes ; Condorcet. Un intellectuel en politique. --Emilio Balturi --Ce texte fait référence à lédition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 608  pages
  • Dimensions :  3.2cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Références
  • ISBN :  2253084689
  • EAN13 :  9782253084686
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Elisabeth Badinter

Fausse route

" Les stéréotypes d'antan, pudiquement appelés "nos repères", nous enfermaient mais nous rassuraient. Aujourd'hui, leur éclatement en trouble plus d'un. Bien des hommes y voient la raison de la chute de leur empire et le font payer aux femmes. Nombre d'entre elles sont tentées de répliquer ...

Prix : 79 DH
Le Conflit

Trente ans après L'Amour en plus, le naturalisme – qui remet à l'honneur le concept bien usé d'instinct maternel – revient en force. À force d'entendre répéter qu'une mère doit tout à son enfant, son lait, son temps et son énergie, il est inévitable que de plus en plus de femmes [.....

Prix : 89 DH

Le Retour de la race - Contre les "statistiques ethniques"

Le commissaire à la Diversité et à l'Egalité des chances, Yazid Sabeg, a créé en mars 2009 le Comité pour la mesure et l'évaluation de la diversité et des discriminations (COMEDD). Sa mission est de définir " scientifiquement " la mesure de la diversité, menant logiquement à des " [.....

Fausse route

Un pas en avant, deux pas en arrière. Constat peu glorieux ? Fausse route d'Élisabeth Badinter dresse un état des lieux des luttes féministes. Rappelant que la différence des sexes est un fait qui ne doit pas prédestiner aux rôles et aux fonctions, Élisabeth Badinter pointe, dénonce [.....

Voir tous les livres de Elisabeth Badinter

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le XVIIIe siècle français, l'école nous l'a appris, fut le siècle des philosophes. Mais comment les Diderot, d'Alembert, Voltaire, Rousseau firent-ils valoir les droits de la raison et le goût pour l'indépendance d'esprit dans une société dominée par les honneurs de la Cour et la censure de l'Église ? Ce n'est pas en pures intelligences animées par le seul amour de la vérité que les philosophes formèrent leur "parti". Au sein du réseau de collaborations et d'amitiés qui se tissa, bien au-delà des frontières françaises, autour du formidable projet de l'Encyclopédie, les passions furent à l'oeuvre. Les querelles et les rivalités ne manquèrent pas, les conflits de personnalités purent même atteindre une extrême violence. Ces tensions entre partisans du savoir et de la liberté de pensée affaiblissaient la cause de leur combat commun, cause qui était loin, à l'époque, d'être véritablement soutenue par l'opinion. Les charges régulières des jésuites contre les savants sans religion témoignaient, par leur fréquent succès, de la fragilité de l'autorité dont jouissaient les grandes figures intellectuelles du siècle. Élisabeth Badinter, dans le deuxième volume de son ouvrage consacré à la vie intellectuelle française du XVIIIe siècle, circonscrit son investigation à une séquence d'une dizaine d'années où le camp des encyclopédistes frôla plus d'une fois la dislocation et parvint in extremis à se recomposer, derrière Voltaire, dans le combat pour la révision du procès Calas. En nous faisant circuler dans la complexité d'une période qu'elle connaît bien, l'auteur nous livre une chronique érudite et claire sur les hommes des Lumières. Du même auteur, sur cette période : Les Passions intellectuelles. Tome 1 : Désirs de gloire (1735-1751) ; La Correspondance inédite de Condorcet et Mme de Suard; Les Remontrances de Malesherbes ; Condorcet. Un intellectuel en politique. --Emilio Balturi --Ce texte fait référence à lédition Broché .