share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le parfum de notre terre : Voix de Palestine et d'Israël

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le parfum de notre terre : Voix de Palestine et d'Israël

Le parfum de notre terre : Voix de Palestine et d'Israël

  (Auteur)


Prix : 269,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le parfum de notre terre : Voix de Palestine et d'Israël"

Kenizé Mourad, auteur de De la part de la princesse morte, a travaillé pendant douze ans comme reporter spécialisé dans les affaires du Moyen-Orient et du sous continent indien. C'est avec son expérience de journaliste et sa sensibilité de romancière que, dans un livre qui ne ressemble à aucun de ceux qui ont été écrits sur ce sujet, elle aborde aujourd'hui le drame vécu par Israéliens et Palestiniens. Nous aider à comprendre ce qui rend la paix si difficile et montrer, en même temps, que, des deux côtés, des gens se battent pour elle, c'est toute l'ambition de ce livre. Le conflit israélo-palestinien amène quotidiennement son lot de morts et de blessés, et depuis si longtemps que cette actualité terrible finit par nous laisser indifférents. Évitant les analyses politiques et les généralités dont nous sommes submergés, ce livre décrit et laisse s'exprimer des hommes et des femmes des deux camps. En les écoutant, en leur donnant la parole, Kenizé Mourad nous replonge au coeur de la vérité de ce drame. Jérusalem bien sûr, mais aussi Jenine, Gaza, ou les implantations de colons... Kenizé Mourad est allée à la rencontre de tous. C'est leur histoire qu'elle nous raconte, mais aussi celle de leur famille, car il est impossible de mesurer ce qui se passe aujourd'hui sans remonter le fil des tragédies vécus par les générations successives. Palestiniens, Arabes israéliens, Juifs... Il y a Orip, dont la soeur a été tuée dans un attentat et qui redoute un nouvel holocauste... Itaï, l'officier de Tsahal, objecteur de conscience... Naomi, qui chaque jour craint pour la vie de son fils tout jeune soldat... Samira revivant le destin de réfugiée de sa mère... Mohammed, l'imam emprisonné et torturé, et qui continue à vendre des fioles de parfum dans la rue... Ou encore Leila, qui voit son plus jeune fils prendre le chemin de l'aîné, tué pendant l'Intifada et dont il porte le prénom... En retraçant leur vie, et celle de leurs parents, rescapés des camps de la mort, ou chassés de leurs villages de Palestine et parqués dans des camps de réfugiés, Kenizé Mourad nous fait comprendre leurs besoins, leurs angoisses, et leurs façons d'appréhender le présent.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 360  pages
  • Dimensions :  3.0cmx15.3cmx24.0cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • ISBN :  2221098226
  • EAN13 :  9782221098226
  • Classe Dewey :  956.9405
  • Langue : Français

D'autres livres de Kenizé Mourad

De la part de la princesse morte

" Ceci est l'histoire de ma mère, la princesse Selma, née dans un palais d'Istamboul... " Ce pourrait être le début d'un conte ; c'est une histoire authentique qui commence en 1918 à la cour du dernier sultan de l'Empire ottoman. Selma a sept ans quand elle voit s'écrouler cet empire. ...

Prix : 103 DH
Le jardin de Badalpour

A quinze ans, l'héroïne de ce livre comprend qu'elle a tout perdu : ses parents, son nom, son pays et jusqu'à son âge. De Selma, sa mère, la descendante des sultans, morte à Paris dans la misère, elle ne sait presque rien. Quant à son père, si sa famille adoptive lui dit qu'il était le ...

Prix : 103 DH

Dans la ville d'or et d'argent

1856. La Compagnie anglaise des Indes orientales, qui règne sans partage sur la majeure partie du pays, décide d'annexer Awadh, l'Etat indépendant le plus riche du nord des Indes, et d'exiler son souverain. La population se soulève : Hazrat Mahal, quatrième épouse du roi, prend la tête de ...

Voir tous les livres de Kenizé Mourad

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Kenizé Mourad, auteur de De la part de la princesse morte, a travaillé pendant douze ans comme reporter spécialisé dans les affaires du Moyen-Orient et du sous continent indien. C'est avec son expérience de journaliste et sa sensibilité de romancière que, dans un livre qui ne ressemble à aucun de ceux qui ont été écrits sur ce sujet, elle aborde aujourd'hui le drame vécu par Israéliens et Palestiniens. Nous aider à comprendre ce qui rend la paix si difficile et montrer, en même temps, que, des deux côtés, des gens se battent pour elle, c'est toute l'ambition de ce livre. Le conflit israélo-palestinien amène quotidiennement son lot de morts et de blessés, et depuis si longtemps que cette actualité terrible finit par nous laisser indifférents. Évitant les analyses politiques et les généralités dont nous sommes submergés, ce livre décrit et laisse s'exprimer des hommes et des femmes des deux camps. En les écoutant, en leur donnant la parole, Kenizé Mourad nous replonge au coeur de la vérité de ce drame. Jérusalem bien sûr, mais aussi Jenine, Gaza, ou les implantations de colons... Kenizé Mourad est allée à la rencontre de tous. C'est leur histoire qu'elle nous raconte, mais aussi celle de leur famille, car il est impossible de mesurer ce qui se passe aujourd'hui sans remonter le fil des tragédies vécus par les générations successives. Palestiniens, Arabes israéliens, Juifs... Il y a Orip, dont la soeur a été tuée dans un attentat et qui redoute un nouvel holocauste... Itaï, l'officier de Tsahal, objecteur de conscience... Naomi, qui chaque jour craint pour la vie de son fils tout jeune soldat... Samira revivant le destin de réfugiée de sa mère... Mohammed, l'imam emprisonné et torturé, et qui continue à vendre des fioles de parfum dans la rue... Ou encore Leila, qui voit son plus jeune fils prendre le chemin de l'aîné, tué pendant l'Intifada et dont il porte le prénom... En retraçant leur vie, et celle de leurs parents, rescapés des camps de la mort, ou chassés de leurs villages de Palestine et parqués dans des camps de réfugiés, Kenizé Mourad nous fait comprendre leurs besoins, leurs angoisses, et leurs façons d'appréhender le présent.