share_book
Envoyer cet article par e-mail

Courbet face à la caricature : Le chahut par l'image

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Courbet face à la caricature : Le chahut par l'image

Courbet face à la caricature : Le chahut par l'image

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Courbet face à la caricature : Le chahut par l'image"

Parce qu'il était à la fois un artiste fondamental et un personnage hors norme, Gustave Courbet s'est trouvé, durant toute sa carrière, le peintre le plus caricaturé de son temps. Ses amis et ses ennemis sévissaient dans les journaux pour charger son esthétique, sa physionomie d'épais paysan et l'insolence de ses options politiques. Mais, à travers " Maître Courbet ", ils raillaient aussi le public du Second Empire. En accusant le trait du " réalisme ", de son initiateur et des contemporains qui l'observaient, des dessinateurs tels que Bertall, Cham, Daumier, Le Petit ou Nadar parvenaient à mettre à nu les ressorts cachés d'un moment charnière de l'histoire de l'art. Cet ouvrage analyse l'imagerie satirique des organes de presse et, à travers elle, la perception collective de Courbet et de son Œuvre. En examinant cette somme d'illustrations, les auteurs du présent essai emploient donc un matériau original et longtemps jugé secondaire pour comprendre des phénomènes de réception. Ce sont les constructions - entre autres - d'un Courbet paysan, charlatan, prophète, chantre du laid et de la saleté. C'est encore la violente campagne contre son rôle de communard, " déboulonneur " de la colonne Vendôme : celle-là qui, en définitive, parvint bien à casser l'homme qui signa les Casseurs de pierres. Ce livre entreprend de valoriser les singularités formelles et sémantiques d'images qui, au-delà de leur esprit, constituent des objets complexes et passionnants en matière d'esthétique et d'histoire culturelle. Jamais, depuis le volume de Charles Léger en 1920, une telle masse documentaire n'avait été rassemblée. Près de 200 caricatures, agrémentées de notes biographiques sur leurs auteurs, sont proposées au lecteur. Elles permettent de vérifier pleinement l'idée de Courbet - symbolique d'un savoir-faire médiatique tout moderne - selon laquelle son " masque appartient à tous ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 186  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.6cmx24.0cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Editions Kimé Paru le
  • ISBN :  2841744310
  • EAN13 :  9782841744312
  • Classe Dewey :  759.4
  • Langue : Français

D'autres livres de Thomas Schlesser

Cent énigmes de la peinture Volume 2 - La Beauté

Avec une approche identique à celle qui a valu son succès au volume précédent - l’appétit de comprendre le mystère des œuvres et le goût de la narration - ce nouvel ouvrage traite des énigmes de la beauté. Rien de plus changeant, de plus sujet à polémique et à discrédit, dans les ...

Une histoire indiscrète du Nu féminin : Cinq siècles de beauté, de fantasmes et d'oeuvres interdites

La quête de l'éternel féminin parcourt toute l'histoire de l'art et devient un thème de prédilection à partir de la Renaissance. Pourtant, l'histoire du nu en peinture est celle d'un combat pour représenter cet obscur objet de désir, sans cesse attaqué, censuré, muselé par la pudeur. Expl...

L'art face à la censure

Parfois, les artistes font peur, la création fait mouche et les oeuvres font mal. Alors, la censure frappe, et souvent fort. Elle interdit la production d'images, les détruit, en contrôle la diffusion. Elle bâillonne ou emprisonne leurs auteurs pour étouffer leur nuisance. De la Renaissance à ...

Voir tous les livres de Thomas Schlesser

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Parce qu'il était à la fois un artiste fondamental et un personnage hors norme, Gustave Courbet s'est trouvé, durant toute sa carrière, le peintre le plus caricaturé de son temps. Ses amis et ses ennemis sévissaient dans les journaux pour charger son esthétique, sa physionomie d'épais paysan et l'insolence de ses options politiques. Mais, à travers " Maître Courbet ", ils raillaient aussi le public du Second Empire. En accusant le trait du " réalisme ", de son initiateur et des contemporains qui l'observaient, des dessinateurs tels que Bertall, Cham, Daumier, Le Petit ou Nadar parvenaient à mettre à nu les ressorts cachés d'un moment charnière de l'histoire de l'art. Cet ouvrage analyse l'imagerie satirique des organes de presse et, à travers elle, la perception collective de Courbet et de son Œuvre. En examinant cette somme d'illustrations, les auteurs du présent essai emploient donc un matériau original et longtemps jugé secondaire pour comprendre des phénomènes de réception. Ce sont les constructions - entre autres - d'un Courbet paysan, charlatan, prophète, chantre du laid et de la saleté. C'est encore la violente campagne contre son rôle de communard, " déboulonneur " de la colonne Vendôme : celle-là qui, en définitive, parvint bien à casser l'homme qui signa les Casseurs de pierres. Ce livre entreprend de valoriser les singularités formelles et sémantiques d'images qui, au-delà de leur esprit, constituent des objets complexes et passionnants en matière d'esthétique et d'histoire culturelle. Jamais, depuis le volume de Charles Léger en 1920, une telle masse documentaire n'avait été rassemblée. Près de 200 caricatures, agrémentées de notes biographiques sur leurs auteurs, sont proposées au lecteur. Elles permettent de vérifier pleinement l'idée de Courbet - symbolique d'un savoir-faire médiatique tout moderne - selon laquelle son " masque appartient à tous ".