share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Labyrinthe des sentiments

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Labyrinthe des sentiments

Le Labyrinthe des sentiments

  (Auteur)


Prix : 70,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Labyrinthe des sentiments"

Gharib le poète aime les femmes. Il les chante dans ses poèmes, les célèbre dans ses souvenirs, les adore en pensées, et en actes. Surtout à Naples, la ville de tous les désirs, de tous les débordements, où les Marocains, comme Gharib, peuvent se sentir comme à casa. La ville où lui-même a vécu la plus passionnée et la plus tragique des histoires d'amour, dans un lointain passé. Aussi, lorsqu'il rencontre Wahida, jeune Marocaine charnelle, pleine de vie et criante d'amour, il succombe aussitôt à son charme. Mais sous quelle forme aimer cette jeune femme vouée à la prostitution ? Comment l'atteindre ? Nous le suivons dans cette quête à travers les rues napolitaines, rythmée par les affiches lacérées d'Ernest Pignon-Ernest, ces madones et ces veuves qui semblent lui raconter sa propre histoire tout en lui indiquant le chemin. En quelques pages ciselées, Ben Jelloun écrit le roman de Naples, la véritable figure féminine du récit, qu'il transforme en mythe vivant, prête à concurrencer même Rome, même Venise. --Karla Manuele

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 160 pages
  • Dimensions :  1.2cmx9.8cmx17.6cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points
  • ISBN :  2020407469
  • EAN13 :  9782020407465
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Tahar Ben Jelloun

Le Racisme expliqué à ma fille, suivi de La montée des haines

C'est en participant avec sa fille à une manifestation contre un projet de loi sur l'immigration que Tahar Ben Jelloun a eu l'idée d'écrire ce texte. "Je suis parti du principe que la lutte contre le racisme commence avec l'éducation. On peut éduquer des enfants, pas des adultes." [....]...

Prix : 88 DH
La Prière de l'absent

"Body et Sindibad, deux vagabonds réfugiés dans le cimetière de Fès, découvrent un enfant au milieu des tombes. Convaincus que cette rencontre est le signe du destin, ils s'aventurent avec Yamna la mendiante sur les traces d'un héros de la résistance ...

Prix : 84 DH

L'Auberge des pauvres

Un homme contrarié quitte Marrakech et part à Naples, fuyant un désastre conjugal et une vie étroite. Sur place, il découvre un bâtiment extraordinaire et délabré : l'Auberge des Pauvres, édifiée jadis par Charles III soucieux de se faire pardonner la munificence de son propre palais. ...

Prix : 90 DH
L'Islam expliqué aux enfants

" Je raconte ici l'islam et la civilisation arabe à mes enfants nés musulmans, à tous les enfants quels que soient leur pays, leur origine, leur religion, leur langue et aussi leurs espérances. Ceci n'est surtout pas un prêche, ni un plaidoyer. Je ne cherche pas à convaincre, je raconte le ...

Prix : 88 DH

Voir tous les livres de Tahar Ben Jelloun

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Gharib le poète aime les femmes. Il les chante dans ses poèmes, les célèbre dans ses souvenirs, les adore en pensées, et en actes. Surtout à Naples, la ville de tous les désirs, de tous les débordements, où les Marocains, comme Gharib, peuvent se sentir comme à casa. La ville où lui-même a vécu la plus passionnée et la plus tragique des histoires d'amour, dans un lointain passé. Aussi, lorsqu'il rencontre Wahida, jeune Marocaine charnelle, pleine de vie et criante d'amour, il succombe aussitôt à son charme. Mais sous quelle forme aimer cette jeune femme vouée à la prostitution ? Comment l'atteindre ? Nous le suivons dans cette quête à travers les rues napolitaines, rythmée par les affiches lacérées d'Ernest Pignon-Ernest, ces madones et ces veuves qui semblent lui raconter sa propre histoire tout en lui indiquant le chemin. En quelques pages ciselées, Ben Jelloun écrit le roman de Naples, la véritable figure féminine du récit, qu'il transforme en mythe vivant, prête à concurrencer même Rome, même Venise. --Karla Manuele