share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le prince et la musique : Les passions musicales de Louis XIV

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le prince et la musique : Les passions musicales de Louis XIV

Le prince et la musique : Les passions musicales de Louis XIV

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le prince et la musique : Les passions musicales de Louis XIV"

En bâtissant Versailles, Louis XIV n'a-t-il pas osé le premier temple de musique du monde moderne ? est-il alors une cour d'Europe plus constamment appliquée à s'illustrer dans l'art des sons, à faire que chaque espace du palais, que chaque temps de la journée abritent une musique propre ? est-il un prince qui ait porté aussi haut un tel soin à se construire une image musicale, à permettre l'émergence d'un type de musique qui corresponde à ce point à l'image qu'il se faisait de sa fonction ? est-il enfin un royaume d'Europe qui ait consacré autant d'argent au plus impalpable, au plus éphémère de tous les arts ? Réunissant les meilleurs spécialistes du sujet (historiens de la musique, de l'art, de la littérature), ce livre tente d'analyser la relation particulière, directe ou indirecte, réelle ou fictive, qui unit constamment le monarque à la musique. Pour tenter de mieux comprendre la question centrale du " goût du roi ", sont abordées successivement celles de l'héritage curial, de l'éducation du roi et des princes, des lectures du souverain, de son amour de la danse, de l'omniprésence de la représentation musicale, des instruments de la cour et, plus généralement, de la politique culturelle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 320  pages
  • Dimensions :  2.2cmx16.6cmx23.6cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Editions Mardaga Paru le
  • Collection : Etudes du Centre de Musique Baroque de Versailles
  • ISBN :  2804700240
  • EAN13 :  9782804700249
  • Classe Dewey :  780
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Duron

Regards sur la musique : Au temps de Louis XIV

Donner à réfléchir sur la place singulière qu'occupa la musique au temps de Louis XIV. Voir comment elle était perçue à la cour ou dans le reste du royaume ; comment le roi l'appréciait, comment il en fit une véritable affaire d'état ; comment elle se représentait, se pensait, comment ell...

André Campra (1660-1744) : Un musicien provençal à Paris

André Campra témoigne, par son oeuvre, du profond changement de goût qui s'opéra à Paris à la fin du XVII siècle. Voici donc un artiste provençal, élevé dans la plus pure tradition de la musique d'Église à Aix-en-Provence, maître de chapelle à Mes puis Toulouse, qui parvient à s'impos...

Voir tous les livres de Jean Duron

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En bâtissant Versailles, Louis XIV n'a-t-il pas osé le premier temple de musique du monde moderne ? est-il alors une cour d'Europe plus constamment appliquée à s'illustrer dans l'art des sons, à faire que chaque espace du palais, que chaque temps de la journée abritent une musique propre ? est-il un prince qui ait porté aussi haut un tel soin à se construire une image musicale, à permettre l'émergence d'un type de musique qui corresponde à ce point à l'image qu'il se faisait de sa fonction ? est-il enfin un royaume d'Europe qui ait consacré autant d'argent au plus impalpable, au plus éphémère de tous les arts ? Réunissant les meilleurs spécialistes du sujet (historiens de la musique, de l'art, de la littérature), ce livre tente d'analyser la relation particulière, directe ou indirecte, réelle ou fictive, qui unit constamment le monarque à la musique. Pour tenter de mieux comprendre la question centrale du " goût du roi ", sont abordées successivement celles de l'héritage curial, de l'éducation du roi et des princes, des lectures du souverain, de son amour de la danse, de l'omniprésence de la représentation musicale, des instruments de la cour et, plus généralement, de la politique culturelle.