share_book
Envoyer cet article par e-mail

Teotihuacan : Cité des dieux

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Teotihuacan : Cité des dieux

Teotihuacan : Cité des dieux

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Teotihuacan : Cité des dieux"

L'histoire de Teotihuacan, la " Cité des Dieux ", s'étend de 150 av. J.-C. à 650 apr. J.-C. Son apogée dura plus de quatre siècles, de 100 à 550 apr. J-C. Située à une quarantaine de kilomètres du coeur de l'actuelle Mexico, cette formidable capitale religieuse, économique et politique, qui s'étendait sur environ vingt kilomètres carrés, compta alors entre 80000 et 100000 habitants. Le prestige et l'autorité de ce qui fut la plus grande ville de tout le Nouveau Monde s'étendirent loin dans l'espace - sur plus de mille cinq cents kilomètres vers le sud-est, en direction du pays maya - et dans le temps - jusqu'aux Aztèques et à la Conquête du XVIe siècle. Les ruines de la métropole furent explorées dès le XVIIe siècle, à l'époque de la Nouvelle-Espagne. Depuis les années 1980, de très grands projets de fouilles consacrés à certains de ses monuments les plus importants - la Citadelle, le complexe de l'allée des Morts, la pyramide du Serpent à plumes (Quetzalcôatl), la pyramide de la Lune, l'ensemble Xalla et, à date récente, la pyramide du Soleil même -, ainsi qu'à quelques-uns des plus de mille complexes d'habitation qu'elle abrita, ont révélé une infinité d'objets nouveaux d'une stupéfiante beauté. Ils ont aussi renouvelé profondément les idées que l'on se faisait sur cette ville et la civilisation qu'elle engendra, sans toutefois permettre de répondre à toutes les questions qu'elles suscitent, sur leur effondrement en particulier. Pour la première fois, un livre illustre, de façon complète et magistrale, la richesse et la beauté de cette civilisation, bien réelle et pourtant encore pleine de mystères, où cosmologie et cosmogonie se rejoignent. Bâtie à l'image de l'Univers comme un gigantesque cosmogramme, Teotihuacan n'était-elle pas pour les Aztèques l'origine de notre monde ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 479  pages
  • Dimensions :  3.4cmx24.6cmx29.6cm
  • Poids : 2757.8g
  • Editeur :   Somogy éditions D'art Paru le
  • Collection : COEDITION ET MU
  • ISBN :  2757202952
  • EAN13 :  9782757202951
  • Classe Dewey :  972.01
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'histoire de Teotihuacan, la " Cité des Dieux ", s'étend de 150 av. J.-C. à 650 apr. J.-C. Son apogée dura plus de quatre siècles, de 100 à 550 apr. J-C. Située à une quarantaine de kilomètres du coeur de l'actuelle Mexico, cette formidable capitale religieuse, économique et politique, qui s'étendait sur environ vingt kilomètres carrés, compta alors entre 80000 et 100000 habitants. Le prestige et l'autorité de ce qui fut la plus grande ville de tout le Nouveau Monde s'étendirent loin dans l'espace - sur plus de mille cinq cents kilomètres vers le sud-est, en direction du pays maya - et dans le temps - jusqu'aux Aztèques et à la Conquête du XVIe siècle. Les ruines de la métropole furent explorées dès le XVIIe siècle, à l'époque de la Nouvelle-Espagne. Depuis les années 1980, de très grands projets de fouilles consacrés à certains de ses monuments les plus importants - la Citadelle, le complexe de l'allée des Morts, la pyramide du Serpent à plumes (Quetzalcôatl), la pyramide de la Lune, l'ensemble Xalla et, à date récente, la pyramide du Soleil même -, ainsi qu'à quelques-uns des plus de mille complexes d'habitation qu'elle abrita, ont révélé une infinité d'objets nouveaux d'une stupéfiante beauté. Ils ont aussi renouvelé profondément les idées que l'on se faisait sur cette ville et la civilisation qu'elle engendra, sans toutefois permettre de répondre à toutes les questions qu'elles suscitent, sur leur effondrement en particulier. Pour la première fois, un livre illustre, de façon complète et magistrale, la richesse et la beauté de cette civilisation, bien réelle et pourtant encore pleine de mystères, où cosmologie et cosmogonie se rejoignent. Bâtie à l'image de l'Univers comme un gigantesque cosmogramme, Teotihuacan n'était-elle pas pour les Aztèques l'origine de notre monde ?