share_book
Envoyer cet article par e-mail

Cousu de fil rouge : Voyage des intellectuels français en Union Soviétique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Cousu de fil rouge : Voyage des intellectuels français en Union Soviétique

Cousu de fil rouge : Voyage des intellectuels français en Union Soviétique

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Cousu de fil rouge : Voyage des intellectuels français en Union Soviétique"

André Gide, Henri Barbusse, Jean Renoir, Louis-Ferdinand Céline, Louis Aragon, Paul Nizan, André Malraux... A l'heure du stalinisme triomphant et de la « grande lueur à l'est », nombreux furent les artistes et les écrivains à sacrifier au rituel du voyage en URSS. Un « tourisme politique » d'un genre bien particulier, avec ses codes, ses mises en scènes et ses trajets balisés. Certains de ces voyages sont restés célèbres, tel celui d'Edouard Herriot qui ne vit rien de la famine en Ukraine ou d'André Gide dont les deux livres édités à son retour eurent un considérable écho. Comment étaient organisés ces séjours très contrôlés au pays des soviets ? Et quels étaient leurs relais en France ? Pour répondre à ces questions, et à beaucoup d'autres, Sophie Coeuré et Rachel Mazuy ont rassemblé 150 documents inédits, qui jettent un éclairage passionnant sur ces fameux voyages. Retrouvés dans les Archives d'Etat de la Fédération de Russie, ils mettent en lumière les échanges entre l'administration soviétique, les organisations françaises et ces écrivains voyageurs dont la clairvoyance ne fut pas la qualité dominante... Une mine d'informations sur un grand mythe littéraire et politique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • Editeur :   Cnrs Paru le
  • Collection : Mondes russes et est-européens
  • ISBN :  2271073057
  • EAN13 :  9782271073051
  • Classe Dewey :  100
  • Langue : Français

D'autres livres de Sophie Coeuré

Les archives

Que serait un pays sans mémoire ? Au coeur de la mémoire nationale, les archives en France ne sont pas seulement un symbole. Le terme désigne en effet à la fois les millions de documents produits ou reçus par les administrations, les entreprises, les associations, les individus, mais aussi [...

Voir tous les livres de Sophie Coeuré

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

André Gide, Henri Barbusse, Jean Renoir, Louis-Ferdinand Céline, Louis Aragon, Paul Nizan, André Malraux... A l'heure du stalinisme triomphant et de la « grande lueur à l'est », nombreux furent les artistes et les écrivains à sacrifier au rituel du voyage en URSS. Un « tourisme politique » d'un genre bien particulier, avec ses codes, ses mises en scènes et ses trajets balisés. Certains de ces voyages sont restés célèbres, tel celui d'Edouard Herriot qui ne vit rien de la famine en Ukraine ou d'André Gide dont les deux livres édités à son retour eurent un considérable écho. Comment étaient organisés ces séjours très contrôlés au pays des soviets ? Et quels étaient leurs relais en France ? Pour répondre à ces questions, et à beaucoup d'autres, Sophie Coeuré et Rachel Mazuy ont rassemblé 150 documents inédits, qui jettent un éclairage passionnant sur ces fameux voyages. Retrouvés dans les Archives d'Etat de la Fédération de Russie, ils mettent en lumière les échanges entre l'administration soviétique, les organisations françaises et ces écrivains voyageurs dont la clairvoyance ne fut pas la qualité dominante... Une mine d'informations sur un grand mythe littéraire et politique.