share_book
Envoyer cet article par e-mail

Fils de Prêtre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Fils de Prêtre

Fils de Prêtre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Fils de Prêtre"

Fils de prêtre est avant tout le témoignage d'une déchirure entre le temps de l'amour et celui d'une culture qui en parle tout en l'interdisant. Cet amour que l'on sait omniprésent dans l'Eglise écrase le prêtre sous le poids de la culpabilité et de l'interdit, faisant de lui un véritable clandestin. Pour lui, "il n'est d'amour possible que celui de Dieu", semble pérorer toute la société, renforçant ce dogme du célibat, aussi incompréhensible qu'intolérant. Alors, face à cette pression tant religieuse que sociale, il ne lui reste qu'à se construire une vie, reflet exact de ce qu'on attend de lui. Peu importe si l'atmosphère devient irrespirable, s'il vit un autre amour dans une contrition déchirante, s'il est pétri de remords devant son geste, ce qui compte c'est de sauver la face. C'est ainsi que toute une vie d'apparence se construit autour de "la faute" qui poursuit le couple sans relâche, mais lui évite cette vindicte populaire condamnant farouchement cet état, en contradiction avec le port de la chasuble. A travers ce récit Marc Bradfer dénonce tout le joug de cette discipline qui lui fit vivre une enfance délétère au milieu des non-dits, et sa difficile condition de Fils de prêtre

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 181  pages
  • Dimensions :  1.6cmx13.4cmx22.4cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Elytis Paru le
  • ISBN :  2914659296
  • EAN13 :  9782914659291
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Marc Bradfer

Si peu de temps - Accompagner la fin de vie

Auxiliaire de vie auprès de Denise Carmone, âgée de cinquante-sept ans, atteinte de la maladie de Charcot, en soins palliatifs à son propre domicile, Marc Bradfer tient le journal d'une expérience unique et bouleversante à laquelle il n'était nullement préparé. Pendant de longs mois il part...

Dictionnaire des compagnons de la Libération

Dans les cris sourds du pays qu'on enchaîne, une voix parle aux Français ce 18 juin 1910. Dans le pays occupé, humilié, bientôt martyrisé et trahi, à ce Non du premier jour, des hommes et des femmes se lèvent et constituent l'armée de la France libre et des combattants de l'ombre, la Résis...

Voir tous les livres de Marc Bradfer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Fils de prêtre est avant tout le témoignage d'une déchirure entre le temps de l'amour et celui d'une culture qui en parle tout en l'interdisant. Cet amour que l'on sait omniprésent dans l'Eglise écrase le prêtre sous le poids de la culpabilité et de l'interdit, faisant de lui un véritable clandestin. Pour lui, "il n'est d'amour possible que celui de Dieu", semble pérorer toute la société, renforçant ce dogme du célibat, aussi incompréhensible qu'intolérant. Alors, face à cette pression tant religieuse que sociale, il ne lui reste qu'à se construire une vie, reflet exact de ce qu'on attend de lui. Peu importe si l'atmosphère devient irrespirable, s'il vit un autre amour dans une contrition déchirante, s'il est pétri de remords devant son geste, ce qui compte c'est de sauver la face. C'est ainsi que toute une vie d'apparence se construit autour de "la faute" qui poursuit le couple sans relâche, mais lui évite cette vindicte populaire condamnant farouchement cet état, en contradiction avec le port de la chasuble. A travers ce récit Marc Bradfer dénonce tout le joug de cette discipline qui lui fit vivre une enfance délétère au milieu des non-dits, et sa difficile condition de Fils de prêtre