share_book
Envoyer cet article par e-mail

Des Goths à la nation gothique : Les origines de l'idée de nation en Occident du Ve au VIIe siècle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Des Goths à la nation gothique : Les origines de l'idée de nation en Occident du Ve au VIIe siècle

Des Goths à la nation gothique : Les origines de l'idée de nation en Occident du Ve au VIIe siècle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Des Goths à la nation gothique : Les origines de l'idée de nation en Occident..."

Que nous apprend l'histoire des Goths, telle qu'elle nous apparaît dans les textes latins de l'Antiquité tardive ? D'abord qu'elle est indissociable de celle de l'empire romain d'Occident, et en même temps, qu'elle occupe une place fondamentale dans la littérature de cette époque. De fait, c'est l'histoire, en Occident, des trois siècles qui séparent la horde barbare fuyant la poussée des Huns (376) du sacre de Wamba, premier roi wisigoth (672-680) à recevoir l'onction à Tolède. Suzanne Teillet interroge aussi bien la conception politique romaine du barbare, que le rôle des Goths, ces derniers évoluant du statut de " fédérés " à celui de " nation ". C'est aussi, en corollaire, l'idée d'empire et celle de nation que l'auteur questionne dans cet ouvrage riche et passionnant, où bien des documents littéraires sont examinés. De la traversée du Danube par les Goths à la chute de l'Empire romain, de Byzance à Tolède et aux invasions arabes, à travers les textes d'Orose, Salvien, Sidoine Apollinaire, Hydace, Marcellin, Corippus, Eugippe, Ennode, Cassiodore, Jordanès, Grégoire le Grand, Grégoire de Tours, Jean de Biclar, Victor, Isidore de Séville et Julien de Tolède, la naissance de l'Europe des Nations.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 700  pages
  • Dimensions :  4.2cmx16.0cmx23.4cm
  • Poids : 1120.4g
  • Editeur :   Belles Lettres Paru le
  • Collection : Histoire
  • ISBN :  2251381082
  • EAN13 :  9782251381084
  • Classe Dewey :  940.12
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Que nous apprend l'histoire des Goths, telle qu'elle nous apparaît dans les textes latins de l'Antiquité tardive ? D'abord qu'elle est indissociable de celle de l'empire romain d'Occident, et en même temps, qu'elle occupe une place fondamentale dans la littérature de cette époque. De fait, c'est l'histoire, en Occident, des trois siècles qui séparent la horde barbare fuyant la poussée des Huns (376) du sacre de Wamba, premier roi wisigoth (672-680) à recevoir l'onction à Tolède. Suzanne Teillet interroge aussi bien la conception politique romaine du barbare, que le rôle des Goths, ces derniers évoluant du statut de " fédérés " à celui de " nation ". C'est aussi, en corollaire, l'idée d'empire et celle de nation que l'auteur questionne dans cet ouvrage riche et passionnant, où bien des documents littéraires sont examinés. De la traversée du Danube par les Goths à la chute de l'Empire romain, de Byzance à Tolède et aux invasions arabes, à travers les textes d'Orose, Salvien, Sidoine Apollinaire, Hydace, Marcellin, Corippus, Eugippe, Ennode, Cassiodore, Jordanès, Grégoire le Grand, Grégoire de Tours, Jean de Biclar, Victor, Isidore de Séville et Julien de Tolède, la naissance de l'Europe des Nations.