share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Fils

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Fils

Les Fils

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Fils"

Dans les Fils, deuxième des trois romans de Lion Feuchtwanger consacrés au célèbre historien romain d'origine juive Flavius Josèphe, Titus, fils de l'empereur Vespasien, a succédé à son père. Les Juifs de Rome espèrent qu'il épousera la princesse juive Bérénice, ce qui assurerait leur intégration parfaite dans le monde romain. Quant à Flavius Josèphe, devenu historiographe officiel de l'Empire, il réside à Rome avec sa deuxième épouse, romaine, dont il a eu un fils, Paulus. L'intrusion inopinée de sa première femme, juive, et de son premier fils, Siméon, va le placer devant des choix et des contradictions presque insurmontables: comment concilier le culte de la tradition juive _ l'attachement aux valeurs traditionnelles de sa culture _ et le désir de s'intégrer dans le monde romain _ c'est-à-dire dans la modernité?Dans cette grande fresque romanesque, Lion Feuchtwanger poursuit sa réflexion sur les vertus du cosmopolitisme, sur les rapports entre l'individu et l'Histoire, entre l'action et la pensée. Flavius Josèphe, lui, archétype de l'intellectuel au sens où nous l'entendons aujourd'hui, veut à la fois agir et penser, être différent sans pour autant s'exclure...Critique de théâtre, fondateur, en 1908, du magazine culturel Der Spiegel, metteur en scène, dramaturge, auteur de romans (la plupart historiques) qui connurent dans les années 20 et 30 un extraordinaire succès, Lion Feuchtwanger (Munich, 1884-Los Angeles, 1958), d'origine juive, fut contraint de fuir l'Allemagne nazie en 1933. Réfugié en France, à Sanary-sur-Mer, il fut interné en 1940 au camp des Milles, mais réussit à s'évader et gagna les Etats-Unis, où il vécut jusqu'à sa mort. Son oeuvre fut si célèbre qu'un critique anglais déclara à propos de la Montagne magique: C'est presque du Feuchtwanger. ""

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 465  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.0cmx22.8cm
  • Poids : 721.2g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  221360097X
  • EAN13 :  9782213600970
  • Classe Dewey :  850
  • Langue : Français

D'autres livres de l. Feuchtwanger

Le Jour viendra

Troisième volet de la trilogie consacrée à Flavius Josèphe (après la Guerre de Judée et les Fils), Le jour viendra met en scène la Rome de Domitien, le dernier des empereurs flaviens. Personnalité fantasque et sanguinaire, avide de pouvoir, Domitien fait montre de la perversité ultime des g...

Voir tous les livres de l. Feuchtwanger

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Dans les Fils, deuxième des trois romans de Lion Feuchtwanger consacrés au célèbre historien romain d'origine juive Flavius Josèphe, Titus, fils de l'empereur Vespasien, a succédé à son père. Les Juifs de Rome espèrent qu'il épousera la princesse juive Bérénice, ce qui assurerait leur intégration parfaite dans le monde romain. Quant à Flavius Josèphe, devenu historiographe officiel de l'Empire, il réside à Rome avec sa deuxième épouse, romaine, dont il a eu un fils, Paulus. L'intrusion inopinée de sa première femme, juive, et de son premier fils, Siméon, va le placer devant des choix et des contradictions presque insurmontables: comment concilier le culte de la tradition juive _ l'attachement aux valeurs traditionnelles de sa culture _ et le désir de s'intégrer dans le monde romain _ c'est-à-dire dans la modernité?Dans cette grande fresque romanesque, Lion Feuchtwanger poursuit sa réflexion sur les vertus du cosmopolitisme, sur les rapports entre l'individu et l'Histoire, entre l'action et la pensée. Flavius Josèphe, lui, archétype de l'intellectuel au sens où nous l'entendons aujourd'hui, veut à la fois agir et penser, être différent sans pour autant s'exclure...Critique de théâtre, fondateur, en 1908, du magazine culturel Der Spiegel, metteur en scène, dramaturge, auteur de romans (la plupart historiques) qui connurent dans les années 20 et 30 un extraordinaire succès, Lion Feuchtwanger (Munich, 1884-Los Angeles, 1958), d'origine juive, fut contraint de fuir l'Allemagne nazie en 1933. Réfugié en France, à Sanary-sur-Mer, il fut interné en 1940 au camp des Milles, mais réussit à s'évader et gagna les Etats-Unis, où il vécut jusqu'à sa mort. Son oeuvre fut si célèbre qu'un critique anglais déclara à propos de la Montagne magique: C'est presque du Feuchtwanger. ""