share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire militaire de la France, tome 1 : Des origines à 1715

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire militaire de la France, tome 1 : Des origines à 1715

Histoire militaire de la France, tome 1 : Des origines à 1715

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoire militaire de la France, tome 1 : Des origines à 1715"

Le présent volume, qui embrasse plus de douze siècles, n'est pas une histoire de la guerre - encore moins de la violence - à l'intérieur d'un espace destiné, progressivement, à devenir la France. Il n'est pas non plus une simple histoire des armées françaises. Il se veut une histoire générale de la France sous son aspect militaire, et donc, en un sens, une histoire de ce qu'il est convenu d'appeler l'identité française. D'où l'articulation du livre, mettant à dessein l'accent sur le déroulement chronologique. D'où aussi le choix de l'avènement de Clovis, premier roi franc chrétien, comme point de départ. La mort de Louis XIV, immédiatement précédée par un essai de pacification dans le cadre européen, constitue le point d'arrivée, avant la période de tranquilité relative qui caractérise pour la France le " beau " XVIIIe siècle. Entre ces deux dates, des phénomènes majeurs sont intervenus, intéressant directement la chose militaire : la féodalité, le rôle croissant de l'argent - ce qu'Alain Bouchart, au début du XVIe siècle, appelait " le sang politique " (avec comme résultat le mercenaire)-, la génèse de l'Etat moderne, mais aussi l'apparition de l'artillerie à feu, lourde d'incalculables conséquences.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 648  pages
  • Dimensions :  2.6cmx12.6cmx18.8cm
  • Poids : 539.8g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Quadrige
  • ISBN :  2130489060
  • EAN13 :  9782130489061
  • Classe Dewey :  901
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jean Meyer

Dictionnaire de la rennaissance

Mettre à la portée de l'étudiant aussi bien que du grand public les principaux trésors contenus dans la plus prestigieuse des encyclopédies de langue française : tel est le but de la collection " Encyclopaedia Universalis ". Chacun des dictionnaires qui la composent présente pour l'essentiel ...

Voir tous les livres de  Jean Meyer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le présent volume, qui embrasse plus de douze siècles, n'est pas une histoire de la guerre - encore moins de la violence - à l'intérieur d'un espace destiné, progressivement, à devenir la France. Il n'est pas non plus une simple histoire des armées françaises. Il se veut une histoire générale de la France sous son aspect militaire, et donc, en un sens, une histoire de ce qu'il est convenu d'appeler l'identité française. D'où l'articulation du livre, mettant à dessein l'accent sur le déroulement chronologique. D'où aussi le choix de l'avènement de Clovis, premier roi franc chrétien, comme point de départ. La mort de Louis XIV, immédiatement précédée par un essai de pacification dans le cadre européen, constitue le point d'arrivée, avant la période de tranquilité relative qui caractérise pour la France le " beau " XVIIIe siècle. Entre ces deux dates, des phénomènes majeurs sont intervenus, intéressant directement la chose militaire : la féodalité, le rôle croissant de l'argent - ce qu'Alain Bouchart, au début du XVIe siècle, appelait " le sang politique " (avec comme résultat le mercenaire)-, la génèse de l'Etat moderne, mais aussi l'apparition de l'artillerie à feu, lourde d'incalculables conséquences.