share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les filles et fils de harkis : Entre double rejet et triple appartenance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les filles et fils de harkis : Entre double rejet et triple appartenance

Les filles et fils de harkis : Entre double rejet et triple appartenance

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les filles et fils de harkis : Entre double rejet et triple appartenance"

Parler des enfants de harkis, c'est au préalable parler de l'histoire des pères, expliquer pourquoi des Algériens firent le choix de la France lors de la guerre d'Algérie, choix dont les motivations furent multiples. La majorité des harkis furent massacrés après les accords d'Évian, une minorité parvint à s'exiler en France. Longtemps, les harkis furent considérés comme des traîtres, personne ne parlait de leur histoire, des raisons de leur engagement pro-français. Leurs enfants, arrivés en France dans un contexte d'après-guerre d'Algérie, ont grandi, confrontés d'une part au rejet de la communauté algérienne - pour qui ils étaient des traîtres - et d'autre part au rejet de la société française, parce qu'ils étaient d'origine algérienne et à ce titre, sujets au racisme. A priori, tout laisserait supposer que les fils et filles de harkis seraient dans l'incapacité de se (re)construire : notre recherche sociologique prouve exactement le contraire.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 306  pages
  • Dimensions :  3.2cmx15.0cmx23.6cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Imprint Unknown Paru le
  • Collection : Espaces interculturels
  • ISBN :  2296067581
  • EAN13 :  9782296067585
  • Classe Dewey :  965.046
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Parler des enfants de harkis, c'est au préalable parler de l'histoire des pères, expliquer pourquoi des Algériens firent le choix de la France lors de la guerre d'Algérie, choix dont les motivations furent multiples. La majorité des harkis furent massacrés après les accords d'Évian, une minorité parvint à s'exiler en France. Longtemps, les harkis furent considérés comme des traîtres, personne ne parlait de leur histoire, des raisons de leur engagement pro-français. Leurs enfants, arrivés en France dans un contexte d'après-guerre d'Algérie, ont grandi, confrontés d'une part au rejet de la communauté algérienne - pour qui ils étaient des traîtres - et d'autre part au rejet de la société française, parce qu'ils étaient d'origine algérienne et à ce titre, sujets au racisme. A priori, tout laisserait supposer que les fils et filles de harkis seraient dans l'incapacité de se (re)construire : notre recherche sociologique prouve exactement le contraire.