share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les performances des organisations africaines : Pratiques de gestion en contexte incertain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les performances des organisations africaines : Pratiques de gestion en contexte incertain

Les performances des organisations africaines : Pratiques de gestion en contexte incertain

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les performances des organisations africaines : Pratiques de gestion en contexte incertain"

Les organisations africaines seraient peu performantes. Leurs dirigeants seraient mal formés. Ils seraient marqués par une mentalité traditionnelle peu conciliable avec la modernité managériale et la recherche de la rentabilité. Les auteurs de l'ouvrage ont voulu déconstruire ce cliché. Dans une quinzaine de contributions qui se réfèrent à des approches disciplinaires variées (anthropologie, économie, sociologie, gestion), ils analysent de près les spécificités des entreprises d'Afrique subsaharienne : leur ancrage familial et communautaire, l'incidence qu'ont sur elles les croyances magico-religieuses, etc. Ils explorent l'apport d'outils de gestion tantôt inspirés des traditions locales (tontine d'entreprise, conseil des sages, etc.), tantôt importés de l'Occident (qualité totale, externalisation, etc.). Il en ressort une image contrastée des facteurs contribuant à la performance des organisations africaines ainsi que des pistes susceptibles de l'améliorer de façon durable.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.6cmx21.2cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Conception et Dynamique des Organisations
  • ISBN :  2296042570
  • EAN13 :  9782296042575
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Nizet

La sociologie de Erving Goffman

Que se passe-t-il lorsque deux ou plusieurs personnes sont face à face? Comment se déroule l'interaction lorsque l'une d'entre elles commet un impair ou présente un handicap physique? Ou si elle est considérée comme malade mental? C'est ce type de questions que le sociologue d'origine [....]...

La sociologie de Anthony Giddens

Anthony Giddens occupe une place à part dans le champ de la sociologie contemporaine : sa production scientifique est très abondante et ses connaissances en sciences humaines extrêmement vastes. En outre, il poursuit des objectifs très ambitieux : ses premiers ouvrages consistent en une critique...

Voir tous les livres de Jean Nizet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les organisations africaines seraient peu performantes. Leurs dirigeants seraient mal formés. Ils seraient marqués par une mentalité traditionnelle peu conciliable avec la modernité managériale et la recherche de la rentabilité. Les auteurs de l'ouvrage ont voulu déconstruire ce cliché. Dans une quinzaine de contributions qui se réfèrent à des approches disciplinaires variées (anthropologie, économie, sociologie, gestion), ils analysent de près les spécificités des entreprises d'Afrique subsaharienne : leur ancrage familial et communautaire, l'incidence qu'ont sur elles les croyances magico-religieuses, etc. Ils explorent l'apport d'outils de gestion tantôt inspirés des traditions locales (tontine d'entreprise, conseil des sages, etc.), tantôt importés de l'Occident (qualité totale, externalisation, etc.). Il en ressort une image contrastée des facteurs contribuant à la performance des organisations africaines ainsi que des pistes susceptibles de l'améliorer de façon durable.