share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un devoir de mémoire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un devoir de mémoire

Un devoir de mémoire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un devoir de mémoire"

Un petit garçon de neuf ans, coiffé à la Jeanne d'Arc, aux yeux profonds, au sourire heureux: cette vieille photo, Michel Gurfinkiel la regarde tous les jours. C'est celle de son frère Charles, né à Montmartre en 1933, "raflé" le 16 juillet 1942 à Paris et assassiné un mois plus tard à Auschwitz. Un " aîné" et pourtant un enfant pour l'éternité. Une présence familière, intime, et en même temps une blessure jamais refermée. Quand le président de la République, Nicolas Sarkozy, propose de confier à des élèves de CM2 la mémoire des onze mille enfants juifs de France assassinés pendant la Shoah, Michel Gurfinkiel est interloqué: quelqu'un, à l'orée du XXIe siècle, "adopterait" donc Charles ? mais qui ? comment ? Et quel sens peut avoir un tel pacte d'enfant à enfant, au-delà des générations, des familles religieuses, ou des "idées", "certaines" ou incertaines, que chacun se fait de la patrie, de la République ou des droits de l'homme ? Il fait part de son émotion, et de ses interrogations, à la radio juive RCJ ou dans un éditorial à Valeurs Actuelles. Les réactions du public, extraordinairement nombreuses, le décident à aller plus loin. Et à esquisser, au-delà de l'histoire de sa famille, une réflexion sur la Shoah, son impact, le "devoir de mémoire", les Justes. En quoi la Shoah est-elle unique ? Peut-on "communiquer" sur l'indicible ? Que faire pour ne pas l'" instrumentaliser ", sinon même le retourner contre les survivants ? Un livre d'une humanité et d'une densité exceptionnelles.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 187  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.4cmx20.8cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Editions Alphée Paru le
  • Collection : DOCUMENTS
  • ISBN :  2753803536
  • EAN13 :  9782753803534
  • Classe Dewey :  940
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Gurfinkiel

Israël peut-il survivre ?

La question peut surprendre, alors que ce petit pays de 7 millions d'habitants dont 20 % d'Arabes,vient d'être admis à l'OCDE et collectionne les prix Nobel scientifiques. Mais si Israël a connu depuis sa création, en 1948, un développement humain sans équivalent, il est toujours confronté...

Le Roman d'Odessa

Léon Trotsky, le créateur de l'Armée rouge, ou Vladimir Jabotinsky, le fondateur du sionisme nationaliste et de l'Irgoun, Rabbi Nahman de Bratslav, le Messie des âges d'incroyance, Isaac Babel, le romancier des bas-fonds et des Cosaques... Pouchkine et Mickiewicz, Ilya Myetshnikoff, le premier p...

Voir tous les livres de Michel Gurfinkiel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Un petit garçon de neuf ans, coiffé à la Jeanne d'Arc, aux yeux profonds, au sourire heureux: cette vieille photo, Michel Gurfinkiel la regarde tous les jours. C'est celle de son frère Charles, né à Montmartre en 1933, "raflé" le 16 juillet 1942 à Paris et assassiné un mois plus tard à Auschwitz. Un " aîné" et pourtant un enfant pour l'éternité. Une présence familière, intime, et en même temps une blessure jamais refermée. Quand le président de la République, Nicolas Sarkozy, propose de confier à des élèves de CM2 la mémoire des onze mille enfants juifs de France assassinés pendant la Shoah, Michel Gurfinkiel est interloqué: quelqu'un, à l'orée du XXIe siècle, "adopterait" donc Charles ? mais qui ? comment ? Et quel sens peut avoir un tel pacte d'enfant à enfant, au-delà des générations, des familles religieuses, ou des "idées", "certaines" ou incertaines, que chacun se fait de la patrie, de la République ou des droits de l'homme ? Il fait part de son émotion, et de ses interrogations, à la radio juive RCJ ou dans un éditorial à Valeurs Actuelles. Les réactions du public, extraordinairement nombreuses, le décident à aller plus loin. Et à esquisser, au-delà de l'histoire de sa famille, une réflexion sur la Shoah, son impact, le "devoir de mémoire", les Justes. En quoi la Shoah est-elle unique ? Peut-on "communiquer" sur l'indicible ? Que faire pour ne pas l'" instrumentaliser ", sinon même le retourner contre les survivants ? Un livre d'une humanité et d'une densité exceptionnelles.