share_book
Envoyer cet article par e-mail

Championzé (Une histoire de Battling Siki)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Championzé (Une histoire de Battling Siki)

Championzé (Une histoire de Battling Siki)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Championzé (Une histoire de Battling Siki)"

Qui connaît Battling Siki ? Premier Français champion du monde de boxe, sénégalais, son nom a été effacé des encyclopédies sportives. Les années du début du XXe siècle sont placées sous le signe des colonies, et le racisme ordinaire s'accorde mal avec la négritude du champion... Plus qu'une destinée hors du commun, Aurélien Ducoudray, dont c'est le premier scénario, et Eddy Vaccaro brossent avec brio le tableau d'une époque. Amadou M'Barick Fall, surnommé Siki, jeune gamin de huit ans, né à Saint-Louis du Sénégal en 1897, vit de peu, de rien. Jusqu'au jour où une riche danseuse hollandaise, de passage dans le pays, décide d'en faire son boy sur scène et l'embarque avec elle pour la France. Elle le rebaptise Louis Siki Fall. Quand elle repart à Rotterdam, quelques mois plus tard, il reste seul à Marseille, car il n'a pas de papiers d'identité. À la rue, plusieurs années durant, le jeune garçon enchaîne les petits boulots. Il survit. Repéré par un entraîneur de boxe, lors d'une vulgaire bagarre avec un client du restaurant dans lequel il est plongeur, il devient Battling Siki. Concourant dans la catégorie «poids coq», il enchaîne les combats dans le Sud de la France. Sa carrière s'interrompt, le temps de la Première Guerre mondiale où, sur un malentendu (...), il est engagé volontaire, comme artilleur sénégalais bien sûr. Décoré de la Croix de guerre et de celle du Mérite pour ses nombreux et héroïques faits d'arme, il reprend les combats, bat le champion des Pays-Bas, celui de Belgique et s'installe à Paris, en 1922, en compagnie de sa jeune épouse hollandaise. Le 24 septembre, il devient champion du monde en battant le Français Georges Carpentier. Mais un Noir champion du monde de boxe n'est pas pour plaire, «le noble art n'est pas une cage à nègres». Accusé de tricherie afin de lui reprendre son titre, l'affaire se retrouve devant l'Assemblée Nationale. Mais rien ne peut annihiler le racisme ordinaire de cette France et du monde occidental colonialistes. Aux Etats-Unis, on ne lui permettra jamais d'affronter leur champion Blanc... Ce racisme, dont il est l'objet depuis toujours, aura finalement sa peau : alcoolisme, déchéance, on retrouvera son corps, criblé de cinq balles, sur le pavé new-yorkais... On est en 1925.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.6cmx21.2cmx28.6cm
  • Poids : 762.0g
  • Editeur :   Gallisol Paru le
  • Collection : BAND DESS ADULT
  • ISBN :  2754802487
  • EAN13 :  9782754802482
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Qui connaît Battling Siki ? Premier Français champion du monde de boxe, sénégalais, son nom a été effacé des encyclopédies sportives. Les années du début du XXe siècle sont placées sous le signe des colonies, et le racisme ordinaire s'accorde mal avec la négritude du champion... Plus qu'une destinée hors du commun, Aurélien Ducoudray, dont c'est le premier scénario, et Eddy Vaccaro brossent avec brio le tableau d'une époque. Amadou M'Barick Fall, surnommé Siki, jeune gamin de huit ans, né à Saint-Louis du Sénégal en 1897, vit de peu, de rien. Jusqu'au jour où une riche danseuse hollandaise, de passage dans le pays, décide d'en faire son boy sur scène et l'embarque avec elle pour la France. Elle le rebaptise Louis Siki Fall. Quand elle repart à Rotterdam, quelques mois plus tard, il reste seul à Marseille, car il n'a pas de papiers d'identité. À la rue, plusieurs années durant, le jeune garçon enchaîne les petits boulots. Il survit. Repéré par un entraîneur de boxe, lors d'une vulgaire bagarre avec un client du restaurant dans lequel il est plongeur, il devient Battling Siki. Concourant dans la catégorie «poids coq», il enchaîne les combats dans le Sud de la France. Sa carrière s'interrompt, le temps de la Première Guerre mondiale où, sur un malentendu (...), il est engagé volontaire, comme artilleur sénégalais bien sûr. Décoré de la Croix de guerre et de celle du Mérite pour ses nombreux et héroïques faits d'arme, il reprend les combats, bat le champion des Pays-Bas, celui de Belgique et s'installe à Paris, en 1922, en compagnie de sa jeune épouse hollandaise. Le 24 septembre, il devient champion du monde en battant le Français Georges Carpentier. Mais un Noir champion du monde de boxe n'est pas pour plaire, «le noble art n'est pas une cage à nègres». Accusé de tricherie afin de lui reprendre son titre, l'affaire se retrouve devant l'Assemblée Nationale. Mais rien ne peut annihiler le racisme ordinaire de cette France et du monde occidental colonialistes. Aux Etats-Unis, on ne lui permettra jamais d'affronter leur champion Blanc... Ce racisme, dont il est l'objet depuis toujours, aura finalement sa peau : alcoolisme, déchéance, on retrouvera son corps, criblé de cinq balles, sur le pavé new-yorkais... On est en 1925.