share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ce que nous enseignent les malades d'Alzheimer : Sur la vie affective, la communication, l'institution...

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ce que nous enseignent les malades d'Alzheimer : Sur la vie affective, la communication, l'institution...

Ce que nous enseignent les malades d'Alzheimer : Sur la vie affective, la communication, l'institution...

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ce que nous enseignent les malades d'Alzheimer : Sur la vie affective, la communication,..."

Cet ouvrage focalise son propos certes sur la maladie d'Alzheimer, mais aussi et surtout sur les personnes atteintes par cette maladie. Il s'appuie sur une longue pratique d'intervention en institution clans le cadre d'accompagnements individuels ou familiaux et au cours de groupes d'activités sociothérapiques. Une première partie répertorie les facteurs supposés induire la maladie et aborde la maladie et ses répercussions pour le malade. Les compétences affectives persistantes, malgré la maladie, amènent à s'interroger sur la question générale des bases affectives de la vie psychique. A partir de là, les défaillances observées chez les malades d'Alzheimer permettent de faire progresser notre représentation du fonctionnement psychique général, tant normal que pathologique. L'observation clinique conduit, de plus, à poser la question de la communication implicite et celle de la fonction des symptômes. Cela concerne certes les malades, mais aussi par extension les relations de la vie quotidienne. Une seconde partie s'intéresse au problème du placement de ces personnes en institution. A partir de là, se pose la question du fonctionnement des institutions, la façon de l'améliorer et de concevoir des institutions spécifiques. Un éclairage est également apporté sur les petits groupes de sociothérapie contribuant à un soin relationnel renforcé. Ce travail sera apprécié de l'ensemble des intervenants en quête de repères pour exercer au quotidien dans le respect de la dignité de tous.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 143  pages
  • Dimensions :  0.6cmx15.2cmx21.4cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Chronique Sociale Paru le
  • Collection : Comprendre les personnes
  • ISBN :  2850087963
  • EAN13 :  9782850087967
  • Classe Dewey :  300
  • Langue : Français

D'autres livres de Louis Ploton

Maladie d'Alzheimer

L'auteur nous invite à porter un regard attentif sur les conduites des Malades d'Alzheimer et sur celles que nous adoptons avec eux. C'est toute la question de l'expression comportementale qui vient à se poser à leur propos, au même titre que chez tout un chacun. Nous sommes entraînés à [....

La personne agée : Son accompagnement médical et psychologique et la question de la démence

Depuis 1975, Louis Ploton défend l'idée que d'une part, il n'y a pas de raisons de soigner les personnes âgées dans un circuit spécial, sauf si c'est pour tenir compte d'une vulnérabilité psychique accrue du fait de leur âge ou de leur statut social ; d'autre part, même les patients dont l'...

Voir tous les livres de Louis Ploton

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cet ouvrage focalise son propos certes sur la maladie d'Alzheimer, mais aussi et surtout sur les personnes atteintes par cette maladie. Il s'appuie sur une longue pratique d'intervention en institution clans le cadre d'accompagnements individuels ou familiaux et au cours de groupes d'activités sociothérapiques. Une première partie répertorie les facteurs supposés induire la maladie et aborde la maladie et ses répercussions pour le malade. Les compétences affectives persistantes, malgré la maladie, amènent à s'interroger sur la question générale des bases affectives de la vie psychique. A partir de là, les défaillances observées chez les malades d'Alzheimer permettent de faire progresser notre représentation du fonctionnement psychique général, tant normal que pathologique. L'observation clinique conduit, de plus, à poser la question de la communication implicite et celle de la fonction des symptômes. Cela concerne certes les malades, mais aussi par extension les relations de la vie quotidienne. Une seconde partie s'intéresse au problème du placement de ces personnes en institution. A partir de là, se pose la question du fonctionnement des institutions, la façon de l'améliorer et de concevoir des institutions spécifiques. Un éclairage est également apporté sur les petits groupes de sociothérapie contribuant à un soin relationnel renforcé. Ce travail sera apprécié de l'ensemble des intervenants en quête de repères pour exercer au quotidien dans le respect de la dignité de tous.