share_book
Envoyer cet article par e-mail

Coco Chanel

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Coco Chanel

Coco Chanel

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Coco Chanel"

« J'ai rendu au corps des femmes sa liberté, dira Gabrielle. Ce corps suait dans des habits de parade, sous les dentelles, les corsets, les dessous, le rembourrage. » Ainsi, lorsque Chanel détruit une mode et crée une silhouette toute neuve, on entre dans un autre siècle, celui de la Belle Époque. Il y a une certaine confusion des sexes dans la forme d'élégance qu'elle préconise, mais la coupe à la garçonne, les robes tubulaires, le N°5, c'est son style à elle, inimitable. Une quête incessante de la rigueur, du raffinement et du dépouillement. Janséniste de la couture, elle n'en est pas moins l'égérie des années folles et séduit l'intelligentsia de son temps, de Diaghilev à Cocteau, lequel ne tarit pas d'éloges sur ses lubies, ses colères, ses outrances et sa générosité. « Coco est un personnage unique, attachant attirant repoussant excessif... humain enfin. »

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 379  pages
  • Dimensions :  2.2cmx11.2cmx17.0cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   J'ai Lu Paru le
  • Collection : Littérature Générale
  • ISBN :  2290316229
  • EAN13 :  9782290316221
  • Classe Dewey :  746.920 92
  • Langue : Français

D'autres livres de Henry Gidel

Jackie Kennedy

Mademoiselle Bouvier, madame Kennedy, madame Onassis... Chacun a en mémoire le destin romanesque de Jackie Kennedy, la First Lady la plus glamour de l'épopée américaine. Incarnation de la beauté, du charme et de l'élégance, sa personnalité ne cesse d'attirer l'attention. Elle fut une [......

Picasso

Pablo Picasso. Un des grands personnages du XXe siècle. Un génie multiforme qui fascine autant qu'il agace. Né en 1881, décédé en 1973, le père de Guernica, du portrait d'Ambroise Vollard et de tant d'oeuvres majeures a toujours aimé surprendre, choquer, envoûter aussi. Le principal [......

Marie Curie

Comment imaginer que Marya Sklodowska, jeune polonaise pauvre et sans appui arrivant à Paris à la fin du XIXe siècle, décrocherait deux prix Nobel et entrerait au Panthéon ? Plus connue sous son nom de femme mariée, Marie Curie et le couple de chercheurs qu'elle forma avec son mari Pierre font...

Voir tous les livres de Henry Gidel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« J'ai rendu au corps des femmes sa liberté, dira Gabrielle. Ce corps suait dans des habits de parade, sous les dentelles, les corsets, les dessous, le rembourrage. » Ainsi, lorsque Chanel détruit une mode et crée une silhouette toute neuve, on entre dans un autre siècle, celui de la Belle Époque. Il y a une certaine confusion des sexes dans la forme d'élégance qu'elle préconise, mais la coupe à la garçonne, les robes tubulaires, le N°5, c'est son style à elle, inimitable. Une quête incessante de la rigueur, du raffinement et du dépouillement. Janséniste de la couture, elle n'en est pas moins l'égérie des années folles et séduit l'intelligentsia de son temps, de Diaghilev à Cocteau, lequel ne tarit pas d'éloges sur ses lubies, ses colères, ses outrances et sa générosité. « Coco est un personnage unique, attachant attirant repoussant excessif... humain enfin. »