share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire de la Géorgie : La clé du Caucase

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire de la Géorgie : La clé du Caucase

Histoire de la Géorgie : La clé du Caucase

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoire de la Géorgie : La clé du Caucase"

Dominée tour à tour par les Perses, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Mongols, les Ottomans, annexée par le tsar Paul Ier en 1800, la Géorgie a, au fil de son histoire, composé avec tous ces envahisseurs pour défendre vaille que vaille une indépendance enfin arrachée en 1991. Une histoire à rebonds qui connaît son âge d'or sous le règne fastueux de la reine Thamar au XIIe siècle. A sa mort, le royaume de Géorgie tombe entre les mains de ses voisins perses et turcs. Plus tard, ce sont les tsars qui s'emparent de ce royaume de cocagne. Débute alors une relation à la vie à la mort entre ces deux peuples : Staline, Beria et Chévardnadzé sont tous trois géorgiens. Enclavée au coeur du Caucase, la Géorgie a conservé de son passé des réflexes claniques qui en font une véritable poudrière, d'autant qu'elle s'impose désormais comme une région stratégique traversée par un oléoduc et un gazoduc indispensables pour les Occidentaux : ainsi s'expliquent en partie les enjeux de la guerre russo-géorgienne de l'été 2008. On comprend mieux alors ce dossier brûlant pour l'Europe et les Etats-Unis, tout en découvrant un peuple attachant, prêt à tout pour défendre un pays magnifique et envoûtant.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 400  pages
  • Dimensions :  1.8cmx14.0cmx20.8cm
  • Poids : 499.0g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • Collection : Pour l'histoire
  • ISBN :  2262026459
  • EAN13 :  9782262026455
  • Classe Dewey :  947
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Razoux

Tsahal

Créée le 28 mai 1948, Tsahal (Tsva Haganah Le Israel - Forces de défense israéliennes) symbolise l'in-dispensable protection de l'Etat d'Israël auquel chaque citoyen(ne) doit un jour ou l'autre participer. Sous-équipée à ses débuts, elle est désormais une armée ultramoderne, à la [......

Tsahal : Nouvelle histoire de l'armée israélienne

Pas un jour ne s'écoule sans qu'on n'entende parler de Tsahal (Tsva Haganah Le Israet), les forces de défense d'Israël. Bien plus qu'un simple outil, l'armée israélienne symbolise l'indispensable protection de l'Etat d'Israël auquel chaque citoyen(ne) doit un jour ou l'autre participer. Pour c...

La guerre du Kippour d'octobre 1973

Le 6 octobre 1973, une nouvelle guerre israélo-arabe embrase le Proche-Orient. Les armées égyptiennes et syriennes déclenchent une offensive surprise contre les forces de défense israéliennes stationnées le long du canal de Suez et du plateau du Golan, bousculant pour la première fois une ar...

Voir tous les livres de Pierre Razoux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dominée tour à tour par les Perses, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Mongols, les Ottomans, annexée par le tsar Paul Ier en 1800, la Géorgie a, au fil de son histoire, composé avec tous ces envahisseurs pour défendre vaille que vaille une indépendance enfin arrachée en 1991. Une histoire à rebonds qui connaît son âge d'or sous le règne fastueux de la reine Thamar au XIIe siècle. A sa mort, le royaume de Géorgie tombe entre les mains de ses voisins perses et turcs. Plus tard, ce sont les tsars qui s'emparent de ce royaume de cocagne. Débute alors une relation à la vie à la mort entre ces deux peuples : Staline, Beria et Chévardnadzé sont tous trois géorgiens. Enclavée au coeur du Caucase, la Géorgie a conservé de son passé des réflexes claniques qui en font une véritable poudrière, d'autant qu'elle s'impose désormais comme une région stratégique traversée par un oléoduc et un gazoduc indispensables pour les Occidentaux : ainsi s'expliquent en partie les enjeux de la guerre russo-géorgienne de l'été 2008. On comprend mieux alors ce dossier brûlant pour l'Europe et les Etats-Unis, tout en découvrant un peuple attachant, prêt à tout pour défendre un pays magnifique et envoûtant.