share_book
Envoyer cet article par e-mail

Chronique de l'histoire : Pétain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Chronique de l'histoire : Pétain

Chronique de l'histoire : Pétain

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Chronique de l'histoire : Pétain"

Extraordinaire et tragique destinée que celle de Philippe Pétain, devenu à 84 ans chef de l'Etat, investi de tous les pouvoirs par la représentation nationale, au moment où le pays vient de connaître en quelques semaines le plus humiliant désastre de son histoire. Dernier survivant, avec Castelnau et Franchet d'Esperey, des grands chefs de la Première Guerre mondiale, le maréchal Pétain incarne alors, pour les millions d'hommes qui ont connu la terrible épreuve, le commandant en chef qui a su les mener à la victoire en restant économe de leur sang. Contre les frénétiques de l'offensive à tout prix, il a su comprendre le premier que les armements de l'ère industrielle imposaient une nouvelle conduite de la guerre. Général trop " défensif " selon certains, c'est ainsi qu'il sauve l'essentiel à Verdun, entre février et avril 1916, mais il avait été aussi le seul à percer en Artois en 1915, et, quand il prépare, en juillet 1918, la bataille victorieuse de Champagne, c'est avec le souci minutieux du détail, des moyens, du terrain et des hommes. Quand il est appelé à diriger, en 1940, ce qu'Henri Amouroux nomme le " peuple du désastre ", il hérite d'une nation contrainte d'accepter les conditions du vainqueur. Pour que la France continue à exister, pour que l'Etat perdure, Vichy, dont la liberté d'action est quasi nulle, s'efforcera de donner des gages à l'occupant mais n'en obtiendra aucune concession sérieuse, car l'Histoire est toujours terrible pour les vaincus. Cette politique conduira à des doubles jeux douteux et à des ambiguïtés redoutables, à des capitulations et à des dérives dont certaines entachent à jamais la mémoire de notre pays. Condamné, déchu après la Libération, il devient le prisonnier de l'île d'Yeu. Quand il mourra en 1951, il résumera la tragédie nationale entamée par l'immense sacrifice de 14-18, aggravée par la défaite de 40, entretenue par les divisions nées de cette sombre époque au cours de laquelle, selon le mot de Georges Pompidou, " les Français ne s'aimaient pas entre eux ". Chronique de la Grande Guerre et des années sombres, cet ouvrage très illustré met en lumière les grands événements de la France du XXe siècle. A rebours des manichéismes réducteurs, il retrace avec une grande objectivité le singulier parcours de cette figure française. Chaque épisode de cette biographie est clairement identifié par un lieu et une date, dans un ordre strictement chronologique. De plus, un index très détaillé permet de retrouver immédiatement le renseignement que l'on recherche. Un livre de référence.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.6cmx23.4cmx29.0cm
  • Poids : 1020.6g
  • Editeur :   Chronique (Editions) Paru le
  • Collection : Chronique de l'Histoire
  • ISBN :  2205059890
  • EAN13 :  9782205059892
  • Classe Dewey :  921
  • Langue : Français

D'autres livres de Catherine Legrand

Textiles & vêtements du monde : Carnets de voyage d'une styliste

La beauté d'une femme croisée au marché, l'élégance d'un homme dans son échoppe... Le vêtement de l'autre est ce que l'on perçoit en premier quand on découvre un nouveau pays : n'en déplaise au dicton, l'habit fait le moine " ! Chaque vêtement exprime une identité, un statut social. Hmon...

Carnet d'inspirations textiles

La styliste Catherine Legrand nous accompagne dans un périple textile à travers une série de diptyques photographiques. Ce carnet de voyage illustre de façon lumineuse ce que perçoit l'œil : d'abord une silhouette, une allure, un visage, et presque simultanément un détail du vêtement, la qu...

Textiles & vêtements du monde : Carnet de voyage d'une styliste

La beauté d'une femme croisée au marché, l'élégance d'un homme dans son échoppe... Le vêtement de l'autre est ce que l'on perçoit en premier quand on découvre un nouveau pays : n'en déplaise au dicton, " l'habit fait le moine " ! Chaque vêtement exprime une identité, un statut social. Hm...

Voir tous les livres de Catherine Legrand

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Extraordinaire et tragique destinée que celle de Philippe Pétain, devenu à 84 ans chef de l'Etat, investi de tous les pouvoirs par la représentation nationale, au moment où le pays vient de connaître en quelques semaines le plus humiliant désastre de son histoire. Dernier survivant, avec Castelnau et Franchet d'Esperey, des grands chefs de la Première Guerre mondiale, le maréchal Pétain incarne alors, pour les millions d'hommes qui ont connu la terrible épreuve, le commandant en chef qui a su les mener à la victoire en restant économe de leur sang. Contre les frénétiques de l'offensive à tout prix, il a su comprendre le premier que les armements de l'ère industrielle imposaient une nouvelle conduite de la guerre. Général trop " défensif " selon certains, c'est ainsi qu'il sauve l'essentiel à Verdun, entre février et avril 1916, mais il avait été aussi le seul à percer en Artois en 1915, et, quand il prépare, en juillet 1918, la bataille victorieuse de Champagne, c'est avec le souci minutieux du détail, des moyens, du terrain et des hommes. Quand il est appelé à diriger, en 1940, ce qu'Henri Amouroux nomme le " peuple du désastre ", il hérite d'une nation contrainte d'accepter les conditions du vainqueur. Pour que la France continue à exister, pour que l'Etat perdure, Vichy, dont la liberté d'action est quasi nulle, s'efforcera de donner des gages à l'occupant mais n'en obtiendra aucune concession sérieuse, car l'Histoire est toujours terrible pour les vaincus. Cette politique conduira à des doubles jeux douteux et à des ambiguïtés redoutables, à des capitulations et à des dérives dont certaines entachent à jamais la mémoire de notre pays. Condamné, déchu après la Libération, il devient le prisonnier de l'île d'Yeu. Quand il mourra en 1951, il résumera la tragédie nationale entamée par l'immense sacrifice de 14-18, aggravée par la défaite de 40, entretenue par les divisions nées de cette sombre époque au cours de laquelle, selon le mot de Georges Pompidou, " les Français ne s'aimaient pas entre eux ". Chronique de la Grande Guerre et des années sombres, cet ouvrage très illustré met en lumière les grands événements de la France du XXe siècle. A rebours des manichéismes réducteurs, il retrace avec une grande objectivité le singulier parcours de cette figure française. Chaque épisode de cette biographie est clairement identifié par un lieu et une date, dans un ordre strictement chronologique. De plus, un index très détaillé permet de retrouver immédiatement le renseignement que l'on recherche. Un livre de référence.