share_book
Envoyer cet article par e-mail

Passage du désir - Prix des lectrices ELLE 2005

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Passage du désir - Prix des lectrices ELLE 2005

Passage du désir - Prix des lectrices ELLE 2005

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Passage du désir - Prix des lectrices ELLE 2005"

" La jeune fille était allongée sur son lit, en pyjama. Chloé crut que son amie flemmardait, rêvassait les yeux grands ouverts, tête tournée vers les livres et les peluches qui encombraient ses étagères. Chloé s'approcha et se sentit aspirée par le regard fixe de Vanessa. Elle remarqua les traces rouges Sur le cou très blanc et se rendit compte que ses chaussettes étaient mouillées. Elle pataugeait dans une flaque de sang. L'idée que le meurtrier pouvait être encore dans l'appartement ne lui vint pas à l'esprit. Son cerveau déconnecta le temps qu'elle imagine son oesophage transformé en un volcan tiède et elle se mit à vomir. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  1.5cmx12.5cmx19.5cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Viviane Hamy Paru le
  • Collection : Chemins nocturnes
  • ISBN :  2878581881
  • EAN13 :  9782878581881
  • Classe Dewey :  843.92
  • Langue : Français

D'autres livres de Dominique Sylvain

Soeurs de sang

Macabre mise en scène ou meurtre d'esthète ? La chanteuse du groupe Noir Vertige est exécutée sur une péniche. Le corps disposé en X est inscrit dans un cercle de polaroïds l'assassin se serait inspiré d'une photo de Civashiva, artiste extrémiste et adepte du Victim Art. Axel Langeais, aman...

Prix : 76 DH
Travestis

Dans Travestis, Louise Morvan renoue avec son passé. Avec la complicité du commissaire Clémenti, la privée parisienne peut enfin élucider l'assassinat de son oncle, le détective Julian Eden. L'événement est vieux de dix-huit ans. Au moment de sa mort, Eden enquêtait sur le suicide de son me...

Prix : 84 DH

Guerre sale

Florian Vidal, avocat spécialisé dans les contrats d'armement et les relations franco-africaines, aété assassiné de manière effroyable : brûlé vif aux abords d'une piscine, un pneu enflammé autourdu cou, les mains menottées. C'est l'Afrique en plein coeur de Colombes, patron. Les [....]...

La fille du samouraï

Au dernier étage d'un palace, Alice Bonin se prépare avant son spectacle, en compagnie d'une bouteille de champagne. Par la fenêtre ouverte, il lui semble voir flotter dans les airs la chanteuse dont elle incarne le sosie. Intriguée, elle s'approche... L'enquête conclut au suicide. Amies de ...

Prix : 89 DH

Voir tous les livres de Dominique Sylvain

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" La jeune fille était allongée sur son lit, en pyjama. Chloé crut que son amie flemmardait, rêvassait les yeux grands ouverts, tête tournée vers les livres et les peluches qui encombraient ses étagères. Chloé s'approcha et se sentit aspirée par le regard fixe de Vanessa. Elle remarqua les traces rouges Sur le cou très blanc et se rendit compte que ses chaussettes étaient mouillées. Elle pataugeait dans une flaque de sang. L'idée que le meurtrier pouvait être encore dans l'appartement ne lui vint pas à l'esprit. Son cerveau déconnecta le temps qu'elle imagine son oesophage transformé en un volcan tiède et elle se mit à vomir. "