share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le paysage en préalable : Michel Desvigne, grand prix de l'urbanisme 2011

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le paysage en préalable : Michel Desvigne, grand prix de l'urbanisme 2011

Le paysage en préalable : Michel Desvigne, grand prix de l'urbanisme 2011

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le paysage en préalable : Michel Desvigne, grand prix de l'urbanisme 2011"

    Pour Michel Desvigne, Grand Prix de l'urbanisme 2011, le paysage initie la recomposition urbaine, notamment celle des grands territoires, telle sa récente intervention sur le plateau de Saclay. Il remet au goût du jour les enseignements du plus grand paysagiste américain, Frederick Law Olmsted, pour refonder une pensée du projet durable à la bonne échelle, mêlant l'existant et l'artifice, réunissant les conditions du lien entre hommes, espaces et fonctions. Il développe un mode d intervention multiscalaire : jardins, parcs (Millenium à Londres), plans directeurs (entrée de ville à Montpellier), recompositions territoriales (rive droite de la Garonne à Bordeaux), places urbaines (à Dallas, à Anvers, à Marseille) ou ensemble des espaces publics (Lyon Confluence). Joan Busquets, Prix spécial, élargit à l'échelle européenne l'expérience barcelonaise qui a fondé l'urbanisme sur la recomposition de l'espace public, incluant les infrastructures lourdes et la création de nouvelles centralités. Deux approches qui ouvrent la voie de l'urbanisme contemporain durable, posant le paysage en préalable.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 128  pages
    • Dimensions :  1.0cmx16.0cmx25.0cm
    • Poids : 362.9g
    • Editeur :   Parenthèses Paru le
    • Collection : Grand Prix de l'urbanisme
    • ISBN :  2863642111
    • EAN13 :  9782863642115
    • Classe Dewey :  720
    • Langue : Français

    D'autres livres de Ariella Masboungi

    Breda

    Tous les territoires ont droit à une qualité durable. Ce livre explique comment passer de l'écoquartier à la construction d'une vraie ville durable pour tous ; c'est-à-dire une ville qui se distingue par sa qualité environnementale, le plaisir de la vie quotidienne, son charme, son audace, ...

    La ville passante

    "Faire la ville passante", telle est la déclaration militante de David Mangin, Grand Prix de l'urbanisme 2008, qui propose un avenir durable à nos agglomérations soumises à nombre de défis: réussir le vivre ensemble, lutter contre les discriminations, le réchauffement climatique, [....]...

    Organiser la ville hypermoderne - François Ascher, grand prix de l'urbanisme 2009

    François Ascher (1946-2009) Grand Prix de l'urbanisme 2009, choisi à l'unanimité par un jury international, est inclassable. Il a su transférer les savoirs de tous les domaines, les féconder ainsi et offrir un regard renouvelé sur la ville. La liberté revendiquée par l'auteur pour les [.....

    La ville est une figure libre

    La ville ne se décrète pas ! En perpétuel devenir, elle bouge au gré des modes de vie et des initiatives multiples. Lui conférer des qualités s'impose. C'est par une conduite souple que Laurent Théry opère en abordant la ville dans sa globalité pour en faire une figure libre : ainsi à [...

    Voir tous les livres de Ariella Masboungi

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Pour Michel Desvigne, Grand Prix de l'urbanisme 2011, le paysage initie la recomposition urbaine, notamment celle des grands territoires, telle sa récente intervention sur le plateau de Saclay. Il remet au goût du jour les enseignements du plus grand paysagiste américain, Frederick Law Olmsted, pour refonder une pensée du projet durable à la bonne échelle, mêlant l'existant et l'artifice, réunissant les conditions du lien entre hommes, espaces et fonctions. Il développe un mode d intervention multiscalaire : jardins, parcs (Millenium à Londres), plans directeurs (entrée de ville à Montpellier), recompositions territoriales (rive droite de la Garonne à Bordeaux), places urbaines (à Dallas, à Anvers, à Marseille) ou ensemble des espaces publics (Lyon Confluence). Joan Busquets, Prix spécial, élargit à l'échelle européenne l'expérience barcelonaise qui a fondé l'urbanisme sur la recomposition de l'espace public, incluant les infrastructures lourdes et la création de nouvelles centralités. Deux approches qui ouvrent la voie de l'urbanisme contemporain durable, posant le paysage en préalable.