share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jean sans Peur : Le prince meurtrier

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jean sans Peur : Le prince meurtrier

Jean sans Peur : Le prince meurtrier

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jean sans Peur : Le prince meurtrier"

Traître à la nation, prince tyrannicide, Jean sans Peur (1371-1419), deuxième duc de Bourgogne de la dynastie des Valois, est entré dans l'Histoire avec une bien sombre réputation. Longtemps les historiens n'ont voulu voir en lui que le meurtrier de Louis d'Orléans, frère du " roi fou " Charles VI, le responsable de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons qui ensanglanta le royaume de France, et le félon qui signa une alliance avec l'Angleterre, ennemi héréditaire de trente ans, avant de finir sous les coups de hache des partisans du dauphin sur le pont de Montereau. Bertrand Schnerb, en un audacieux renversement de perspective, confère un visage plus humain à cet inquiétant personnage que Michelet qualifiait de " sans peur des hommes et sans peur de Dieu ". S'appuyant sur des sources souvent inédites, exploitant les récits savoureux des chroniques, il souligne ainsi tant sa grande culture que sa fervente piété, le faste de son hôtel, l'éclat de son mécénat et de sa cour, ou son goût pour la chasse et les joutes. Il redonne surtout à son action politique et diplomatique sa véritable place au sein de la construction de cet État bourguignon qui, pendant plus d'un siècle, rivalisa, par sa puissance et son influence, avec le royaume de France. Une somme pénétrante et passionnante, essentielle à qui veut comprendre ce temps de crises, marqué également par le Grand Schisme de l'Église, d'où émergera l'État moderne triomphant.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 824  pages
  • Dimensions :  4.0cmx14.0cmx21.8cm
  • Poids : 938.9g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Biographie payot
  • ISBN :  222889978X
  • EAN13 :  9782228899789
  • Classe Dewey :  944.026
  • Langue : Français

D'autres livres de Bertrand Schnerb

Armagnacs et Bourguignons

Le conflit entre Armagnacs et Bourguignons, qui revêt d'abord la forme d'une querelle entre les deux princes les plus puissants de la cour de France et dégénère ensuite en une guerre civile, paraît difficilement compréhensible. Ses motifs semblent obscurs. Son déroulement est souvent [.......

L'Etat bourguignon 1363-1477

De Philippe le Hardi (1363-1404) à Charles le Téméraire (1467-1477), les ducs de Bourgogne ont rassemblé sous leur autorité un vaste ensemble territorial s'étirant du duché de Bourgogne, au sud, jusqu'à la Hollande et à la Frise, au nord, en passant par la Flandre et l'Artois. De 1363 à...

Voir tous les livres de Bertrand Schnerb

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Traître à la nation, prince tyrannicide, Jean sans Peur (1371-1419), deuxième duc de Bourgogne de la dynastie des Valois, est entré dans l'Histoire avec une bien sombre réputation. Longtemps les historiens n'ont voulu voir en lui que le meurtrier de Louis d'Orléans, frère du " roi fou " Charles VI, le responsable de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons qui ensanglanta le royaume de France, et le félon qui signa une alliance avec l'Angleterre, ennemi héréditaire de trente ans, avant de finir sous les coups de hache des partisans du dauphin sur le pont de Montereau. Bertrand Schnerb, en un audacieux renversement de perspective, confère un visage plus humain à cet inquiétant personnage que Michelet qualifiait de " sans peur des hommes et sans peur de Dieu ". S'appuyant sur des sources souvent inédites, exploitant les récits savoureux des chroniques, il souligne ainsi tant sa grande culture que sa fervente piété, le faste de son hôtel, l'éclat de son mécénat et de sa cour, ou son goût pour la chasse et les joutes. Il redonne surtout à son action politique et diplomatique sa véritable place au sein de la construction de cet État bourguignon qui, pendant plus d'un siècle, rivalisa, par sa puissance et son influence, avec le royaume de France. Une somme pénétrante et passionnante, essentielle à qui veut comprendre ce temps de crises, marqué également par le Grand Schisme de l'Église, d'où émergera l'État moderne triomphant.