share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Peur bleue

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Peur bleue

La Peur bleue

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Peur bleue"

Du 8 février 1999 au 15 janvier 2000, le journal de bord d'"un rescapé d'une nature assez dangereuse : les fragiles". L'itinéraire d'un enfant gâté, un petit gars doué cherchant son destin désespérément qui, professeur agrégé, renonça à l'éducation nationale pour échapper au prévisible et vivre une aventure. L'aventure, il la trouvera, à Europe 1 et à Canal +. Un univers impitoyable dont Guillaume Durand, éphémère patron de l'émission Nulle Part Ailleurs, la vitrine de Canal +, sera chassé sans autre préambule qu'un filet dans le magazine Voici... Les infortunes d'un "journaliste fragile et âmeux" contées sur un ton acidulé et un verbe trempé, stigmatisant ici la prétention culturo-révolutionnaire et le manque de lucidité d'une génération qui "assimile n'importe quel guitariste à Rimbaud", dénonçant la cour médiatique et ses courtisans, metteurs en scène de la vacuité qu'ils nous servent pour de l'avant-gardisme. Canal + en tête, qui n'est que l'illusion d'une autre TV. Au coeur de ce brillant coup de gueule, émaillé de multiples références et réflexions, beaucoup de bleus à l'âme et, surtout, la peur bleue, celle de manquer des mots pour exprimer l'angoisse. Les mots sont bien là pour ce premier livre, pour le plus grand plaisir du lecteur. --Anne Barrat

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 267  pages
  • Dimensions :  1.8cmx12.4cmx20.2cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Grasset Paru le
  • ISBN :  2246576911
  • EAN13 :  9782246576914
  • Classe Dewey :  B
  • Langue : Français

D'autres livres de Guillaume Durand

Noms de Famille (CD Inclus) de la Population Martiniquaise d'Ascendance Servile Origine et Significa

Cet ouvrage constitue pour ainsi dire " la suite " des Noms de famille d'origine africaine de la population martiniquaise d'ascendance servile, publié chez le même éditeur. Il est ici question des noms non africains des affranchis et surtout de ceux que l'on a appelés les " nouveaux libres ", pa...

Voir tous les livres de Guillaume Durand

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Du 8 février 1999 au 15 janvier 2000, le journal de bord d'"un rescapé d'une nature assez dangereuse : les fragiles". L'itinéraire d'un enfant gâté, un petit gars doué cherchant son destin désespérément qui, professeur agrégé, renonça à l'éducation nationale pour échapper au prévisible et vivre une aventure. L'aventure, il la trouvera, à Europe 1 et à Canal +. Un univers impitoyable dont Guillaume Durand, éphémère patron de l'émission Nulle Part Ailleurs, la vitrine de Canal +, sera chassé sans autre préambule qu'un filet dans le magazine Voici... Les infortunes d'un "journaliste fragile et âmeux" contées sur un ton acidulé et un verbe trempé, stigmatisant ici la prétention culturo-révolutionnaire et le manque de lucidité d'une génération qui "assimile n'importe quel guitariste à Rimbaud", dénonçant la cour médiatique et ses courtisans, metteurs en scène de la vacuité qu'ils nous servent pour de l'avant-gardisme. Canal + en tête, qui n'est que l'illusion d'une autre TV. Au coeur de ce brillant coup de gueule, émaillé de multiples références et réflexions, beaucoup de bleus à l'âme et, surtout, la peur bleue, celle de manquer des mots pour exprimer l'angoisse. Les mots sont bien là pour ce premier livre, pour le plus grand plaisir du lecteur. --Anne Barrat