share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jacques Parisot (1882-1967). Un créateur de l'action sanitaire et sociale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jacques Parisot (1882-1967). Un créateur de l'action sanitaire et sociale

Jacques Parisot (1882-1967). Un créateur de l'action sanitaire et sociale

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jacques Parisot (1882-1967). Un créateur de l'action sanitaire et sociale"

Ce livre présente l'oeuvre de l'un des créateurs de l'action sanitaire et sociale moderne, le doyen Jacques Parisot né en 1882 à Nancy et décédé en 1967 dans sa ville natale. Professeur de médecine sociale, Jacques Parisot eut le souci de prendre en compte l'arrière-plan social des maladies afin de mieux asseoir une politique de soins efficace et surtout une médecine préventive d'envergure. II créa dès 1920 l'Office d'Hygiène Sociale (OHS) de Meurthe-et-Moselle, qui préfigurait les directions départementales d'action sanitaire et sociale installées dans tous les départements français après 1945. L'OHS mena une lutte efficace contre la tuberculose, la syphilis, la mortalité infantile et plusieurs autres fléaux. Les infirmières visiteuses de l'OHS accomplirent dans la Meurthe-et-Moselle de l'entre-deux-guerres le travail des assistantes sociales d'après 1945. Par ailleurs, la Meurthe-et-Moselle fut à partir de 1930 un département novateur en matière d'assurances sociales. Après 1945 et à la suite de réalisations pionnières en Meurthe-et-Moselle, Jacques Parisot, déjà père de la médecine préventive, introduisit en France la réadaptation, la kinésithérapie, l'ergothérapie, la gériatrie. Il participa à la naissance de l'océanographie et de nombreux organismes de recherche, tels l'INSERM ou l'INRS. Tout en faisant de son département un département pilote sur le plan sanitaire et social, Jacques Parisot occupa de hautes responsabilités nationales et internationales par lesquelles il put donner à ses idées novatrices un rayonnement et des applications très larges. Conseiller de plusieurs ministères durant une quarantaine d'années, il fut aussi président du comité d'hygiène de la SDN à la fin des années trente et l'un des cofondateurs de l'Organisation Mondiale de la Santé dont il présida à maintes reprises les travaux. S'il n'exerça pas la responsabilité politique, ses interventions eurent des effets sur les choix de certains gouvernements.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 268  pages
  • Dimensions :  1.2cmx24.4cmx24.4cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Presses Universitaires De Nancy Paru le
  • Collection : Domaine sanitaire et social
  • ISBN :  2864809060
  • EAN13 :  9782864809067
  • Classe Dewey :  360
  • Langue : Français

D'autres livres de Etienne Thévenin

L'enjeu ukrainien : Ce que révèle la Révolution orange

La " Révolution orange " a placé l'Ukraine sur le devant de la scène. Pourquoi cette succession d'événements, comment en est-on arrivé là ? Par ailleurs, comme la Turquie, l'Ukraine frappe à la porte de l'Union européenne. Et, de la réponse donnée aux Ukrainiens, dépendra, aussi, l'orien...

Voir tous les livres de Etienne Thévenin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Ce livre présente l'oeuvre de l'un des créateurs de l'action sanitaire et sociale moderne, le doyen Jacques Parisot né en 1882 à Nancy et décédé en 1967 dans sa ville natale. Professeur de médecine sociale, Jacques Parisot eut le souci de prendre en compte l'arrière-plan social des maladies afin de mieux asseoir une politique de soins efficace et surtout une médecine préventive d'envergure. II créa dès 1920 l'Office d'Hygiène Sociale (OHS) de Meurthe-et-Moselle, qui préfigurait les directions départementales d'action sanitaire et sociale installées dans tous les départements français après 1945. L'OHS mena une lutte efficace contre la tuberculose, la syphilis, la mortalité infantile et plusieurs autres fléaux. Les infirmières visiteuses de l'OHS accomplirent dans la Meurthe-et-Moselle de l'entre-deux-guerres le travail des assistantes sociales d'après 1945. Par ailleurs, la Meurthe-et-Moselle fut à partir de 1930 un département novateur en matière d'assurances sociales. Après 1945 et à la suite de réalisations pionnières en Meurthe-et-Moselle, Jacques Parisot, déjà père de la médecine préventive, introduisit en France la réadaptation, la kinésithérapie, l'ergothérapie, la gériatrie. Il participa à la naissance de l'océanographie et de nombreux organismes de recherche, tels l'INSERM ou l'INRS. Tout en faisant de son département un département pilote sur le plan sanitaire et social, Jacques Parisot occupa de hautes responsabilités nationales et internationales par lesquelles il put donner à ses idées novatrices un rayonnement et des applications très larges. Conseiller de plusieurs ministères durant une quarantaine d'années, il fut aussi président du comité d'hygiène de la SDN à la fin des années trente et l'un des cofondateurs de l'Organisation Mondiale de la Santé dont il présida à maintes reprises les travaux. S'il n'exerça pas la responsabilité politique, ses interventions eurent des effets sur les choix de certains gouvernements.