share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dictionnaire biographique des militants: XIXè-XXè siècles : de l'éducation populaire à l'action culturelle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dictionnaire biographique des militants: XIXè-XXè siècles : de l'éducation populaire à l'action culturelle

Dictionnaire biographique des militants: XIXè-XXè siècles : de l'éducation populaire à l'action culturelle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dictionnaire biographique des militants: XIXè-XXè siècles : de..."

Ce dictionnaire réunit 548 biographies de militantes et de militants dans le domaine de l'éducation populaire et de l'action culturelle dont plus du tiers sont aujourd'hui vivants. Ces militants n'ont pas été choisis en fonction de leur notoriété mais en fonction de leurs rôles d'initiateurs d'idées, de méthodes, ou d'institutions. De même la taille des notices n'est pas fonction de la place que l'histoire des idées a ou aurait pu leur valoir, mais fonction de l'importance de leur rôle par rapport au champ concerné par ce dictionnaire. D'Oberlin à Joffre Dumazedier en passant par Ferdinand Buisson, Marc Sangnier et Jean Vilar, tous ont contribué à ouvrir l'éducation et la culture à des publics nouveaux et surtout à des publics délaissés par les institutions éducatives et culturelles classiques. Près de quatre-vingts auteurs ont apporté leur concours à cette recension de militants aux parcours parfois singuliers mais toujours faits de choix délibérés de changer le cours des choses en refusant la fatalité d'une reproduction sociale et culturelle injuste. Un index à la fin de l'ouvrage permet de retrouver les noms des nombreux autres militants qui ont été associés à ces différentes formes de militantisme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 412  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.6cmx23.0cm
  • Poids : 662.2g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • ISBN :  2738444334
  • EAN13 :  9782738444332
  • Classe Dewey :  900
  • Langue : Français

D'autres livres de Geneviève Poujol

Guide de l'animateur socio-culturel

Le secteur de l'animation socio-culturelle connaît un développement rapide. C'est un secteur en expansion, créateur d'emplois, qui représente un enjeu important dans la mutation en cours des institutions publiques. Ce livre regroupe en 73 entrées l'essentiel des aspects réglementaires, éducat...

Voir tous les livres de Geneviève Poujol

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Ce dictionnaire réunit 548 biographies de militantes et de militants dans le domaine de l'éducation populaire et de l'action culturelle dont plus du tiers sont aujourd'hui vivants. Ces militants n'ont pas été choisis en fonction de leur notoriété mais en fonction de leurs rôles d'initiateurs d'idées, de méthodes, ou d'institutions. De même la taille des notices n'est pas fonction de la place que l'histoire des idées a ou aurait pu leur valoir, mais fonction de l'importance de leur rôle par rapport au champ concerné par ce dictionnaire. D'Oberlin à Joffre Dumazedier en passant par Ferdinand Buisson, Marc Sangnier et Jean Vilar, tous ont contribué à ouvrir l'éducation et la culture à des publics nouveaux et surtout à des publics délaissés par les institutions éducatives et culturelles classiques. Près de quatre-vingts auteurs ont apporté leur concours à cette recension de militants aux parcours parfois singuliers mais toujours faits de choix délibérés de changer le cours des choses en refusant la fatalité d'une reproduction sociale et culturelle injuste. Un index à la fin de l'ouvrage permet de retrouver les noms des nombreux autres militants qui ont été associés à ces différentes formes de militantisme.