share_book
Envoyer cet article par e-mail

Connaissance et action publique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Connaissance et action publique

Connaissance et action publique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Connaissance et action publique"

L'individu, à la sortie d'une grave crise économique, vit dans une hypermédiatisation, une société du spectacle avec effets de battage. La croyance citoyenne dans les institutions est plus faible qu'avant la crise. Le paysage politique des démocraties et de la France est occupé de plus en plus par les résultats des sondages. A trop en faire en n'utilisant que cet instrument, le marketing politique pourra être accusé d'être un miroir trop fugace. En sait-on assez sur les effets des politiques publiques, lois et règlementations en vigueur ? Se donne-t-on les moyens d'en savoir plus ? Pour réformer, ne faudrait-il pas en savoir davantage ? Comment remplacer la tactique aveugle de la guillotine budgétaire de programmes publics ? On peut mal préparer l'avenir en sousestimant les besoins d'investissement d'avenir (société fondée sur la recherche, l'innovation, la créativité, l'enseignement supérieur, la culture). Peut-on mieux connaitre à l'avance le potentiel des résultats des actions publiques (Evaluation préalable devenue constitutionnelle) ? La politique est aussi animée par nombre d'annonces officielles (politique-spectacle) qui ne se traduisent jamais par des réalisations effectives. Les médias s'enrichissent en contenus avec de telles « news » : peut-on effectuer un meilleur suivi des réalisations-résultats (suivi-évaluation de programmes publics avec des outils logiciels de type SEVALPRO) ? Peut-on vraiment connaitre la chaîne de valeur des actions publiques, c'est-à-dire les résultats et l'impact sur les populations et les territoires ? Faut-il faire davantage d'expérimentation sociale en « testant » la qualité de l'action publique nouvelle ? L'auteur conclut en se demandant : « que manque-t-il de manière criante dans le paysage français des l'évaluation publique des Politiques publiques? »

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 96  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.2cmx23.2cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Economica Paru le
  • Collection : ECONOMIE
  • ISBN :  2717859535
  • EAN13 :  9782717859539
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Maurice Baslé

Le budget de l'Etat

Comment s'élabore et se décide le budget de l'Etat ? Quel est le rôle de Bercy et quel est le pouvoir réel du Parlement ? La nouvelle architecture budgétaire introduite par la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) incitera-t-elle à une plus grande efficacité de l'action publique ...

Voir tous les livres de Maurice Baslé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'individu, à la sortie d'une grave crise économique, vit dans une hypermédiatisation, une société du spectacle avec effets de battage. La croyance citoyenne dans les institutions est plus faible qu'avant la crise. Le paysage politique des démocraties et de la France est occupé de plus en plus par les résultats des sondages. A trop en faire en n'utilisant que cet instrument, le marketing politique pourra être accusé d'être un miroir trop fugace. En sait-on assez sur les effets des politiques publiques, lois et règlementations en vigueur ? Se donne-t-on les moyens d'en savoir plus ? Pour réformer, ne faudrait-il pas en savoir davantage ? Comment remplacer la tactique aveugle de la guillotine budgétaire de programmes publics ? On peut mal préparer l'avenir en sousestimant les besoins d'investissement d'avenir (société fondée sur la recherche, l'innovation, la créativité, l'enseignement supérieur, la culture). Peut-on mieux connaitre à l'avance le potentiel des résultats des actions publiques (Evaluation préalable devenue constitutionnelle) ? La politique est aussi animée par nombre d'annonces officielles (politique-spectacle) qui ne se traduisent jamais par des réalisations effectives. Les médias s'enrichissent en contenus avec de telles « news » : peut-on effectuer un meilleur suivi des réalisations-résultats (suivi-évaluation de programmes publics avec des outils logiciels de type SEVALPRO) ? Peut-on vraiment connaitre la chaîne de valeur des actions publiques, c'est-à-dire les résultats et l'impact sur les populations et les territoires ? Faut-il faire davantage d'expérimentation sociale en « testant » la qualité de l'action publique nouvelle ? L'auteur conclut en se demandant : « que manque-t-il de manière criante dans le paysage français des l'évaluation publique des Politiques publiques? »