share_book
Envoyer cet article par e-mail

Hell

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Hell

Hell

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Hell"

Les premières pages de ce roman donnent volontairement dans le genre provoc : "Je suis une pétasse", "Je suis la muse du dieu Paraître sur l'autel de qui j'immole gaiement chaque mois l'équivalent de votre salaire". Ella, qui se fait appeler Hell, appartient à la jeune génération friquée désenchantée, une pauvre petite fille riche qui se plaît à vous en mettre plein la vue, bande de minables. Elle-Hell se chausse chez Prada, se fait refaire la mèche chez Tony and Guys, tape de la coke sans vergogne, s'amuse comme elle peut au Cabaret ou au Queen, "s'emmerde beaucoup" parce que, comme ses amis, fils de stars, de ministres ou d'industriels elle "n'a plus rien à désirer ". Pour son plus grand malheur, alors qu'elle est en pleurs devant chez Dior, un séduisant jeune homme pas comme les autres vient la consoler et la ramène chez elle en porsche noire. Amoureuse folle, Hell va devoir endurer "ses discours nihilistes et son inégalable perversité", c'est-à-dire découvrir l'amour, cet autre enfer. Pour son premier roman, Lolita Pille, qui n'a que 19 ans, n'évite pas toujours le piège de la caricature et de la facilité. C'est de son âge. Mais il lui sera beaucoup pardonné parce qu'on ressent chez elle une véritable rage d'écrire pour exorciser ses démons. Et puis il arrive qu'entre deux fêtes VIP son héroïne lise Belle du seigneur et Le Bleu du ciel, cite Baudelaire et Léo Ferré. On espère que cette ferveur littéraire se ressentira de façon plus mature dans son prochain roman. --Denis Gombert

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 224  pages
  • Dimensions :  2.0cmx12.0cmx18.0cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Grasset Paru le
  • ISBN :  224663251X
  • EAN13 :  9782246632511
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Lolita Pille

Bubble gum

De nos jours, Cendrillon s'ennuie à servir des pastis dans un bistro de province. Le bal dont elle rêve, c'est celui des photos de mode, du cinéma et de la presse people. Ce rêve, Manon va s'efforcer de le réaliser. Elle est jolie, et il ne lui faut qu'un peu d'audace et une robe empruntée ...

Prix : 82 DH
Crépuscule ville

Bienvenue en hyperdémocratie, lieu de toutes les libertés. Le soleil ne se lève plus depuis longtemps sur la ville. Ancien de la Criminelle, hanté par son passé de mercenaire, Syd Paradine enquête sur un suicide collectif d’obèses. Des attentats sans cause vont se multipliant et ...

Prix : 89 DH

Crépuscule Ville

" La solitude de Colin Parker. Souvent Colin Parker composait de sa propre initiative la touche C pour confessionnal et pendant des heures, il répétait qu'il était seul. Et son assistant lui répondait : " Cher abonné, vous n'êtes pas seul puisque nous sommes là pour vous écouter " Finalement...

Voir tous les livres de Lolita Pille

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les premières pages de ce roman donnent volontairement dans le genre provoc : "Je suis une pétasse", "Je suis la muse du dieu Paraître sur l'autel de qui j'immole gaiement chaque mois l'équivalent de votre salaire". Ella, qui se fait appeler Hell, appartient à la jeune génération friquée désenchantée, une pauvre petite fille riche qui se plaît à vous en mettre plein la vue, bande de minables. Elle-Hell se chausse chez Prada, se fait refaire la mèche chez Tony and Guys, tape de la coke sans vergogne, s'amuse comme elle peut au Cabaret ou au Queen, "s'emmerde beaucoup" parce que, comme ses amis, fils de stars, de ministres ou d'industriels elle "n'a plus rien à désirer ". Pour son plus grand malheur, alors qu'elle est en pleurs devant chez Dior, un séduisant jeune homme pas comme les autres vient la consoler et la ramène chez elle en porsche noire. Amoureuse folle, Hell va devoir endurer "ses discours nihilistes et son inégalable perversité", c'est-à-dire découvrir l'amour, cet autre enfer. Pour son premier roman, Lolita Pille, qui n'a que 19 ans, n'évite pas toujours le piège de la caricature et de la facilité. C'est de son âge. Mais il lui sera beaucoup pardonné parce qu'on ressent chez elle une véritable rage d'écrire pour exorciser ses démons. Et puis il arrive qu'entre deux fêtes VIP son héroïne lise Belle du seigneur et Le Bleu du ciel, cite Baudelaire et Léo Ferré. On espère que cette ferveur littéraire se ressentira de façon plus mature dans son prochain roman. --Denis Gombert