share_book
Envoyer cet article par e-mail

La thérapie contextuelle de Boszormenyi-Nagy : Une nouvelle figure de l'enfant dans le champ de la thérapie familiale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La thérapie contextuelle de Boszormenyi-Nagy : Une nouvelle figure de l'enfant dans le champ de la thérapie familiale

La thérapie contextuelle de Boszormenyi-Nagy : Une nouvelle figure de l'enfant dans le champ de la thérapie familiale

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La thérapie contextuelle de Boszormenyi-Nagy : Une nouvelle figure de l'enfant dans..."

Avec la thérapie contextuelle, Yvan Boszormenyi-Nagy inaugure un nouveau paradigme en thérapie familiale : l'enfant est désormais capable de discernement, de réciprocité positive (logique du don) ou négative (logique de représailles), d'engagement face à ses parents souvent vulnérables et en conflit. L'enfant parentifié se pose en premier tribunal de l'humanité ; il tente de réparer, au-delà de toute dette, ses parents ou ses ancêtres maltraités par la vie, par l'histoire ou par leurs liens. Comment, dans nos pratiques éducatives et thérapeutiques, prendre en compte cet enfant ? Que gagne ce dernier en donnant et en offrant l'occasion de donner ? Quel crédit lui apporter pour ses contributions ? Comment ne pas disqualifier les proches qu'il tente de soutenir ? Comment ne pas monopoliser le don en tant qu'adulte ? Comment oser recevoir d'un tel enfant ? Telles sont les questions inaugurées par Boszormenyi-Nagy. Pierre Michard les arrime avec la philosophie et l'anthropologie françaises autour des questions du donner, du recevoir et du rendre. C'est une clinique de l'échange juste - voire du pardon - qui s'ouvre dans le dialogue thérapeutique. Ce dernier devient alors bilan, lecture à plusieurs du " grand livre de comptes ", reprise du dialogue spontané de la famille, mais, pour garantir l'éthique de ce procès d'entente familiale, il est nécessaire que le thérapeute adopte la posture particulière de la partialité multidirectionnelle. Cet ouvrage est destiné aux psychologues, psychothérapeutes individuels et familiaux, psychiatres et pédopsychiatres, psychanalystes, ainsi qu'aux travailleurs sociaux. Il s'adresse également aux responsables chargés des politiques de l'enfance.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 354  pages
  • Dimensions :  2.2cmx16.0cmx23.4cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   De Boeck Paru le
  • Collection : Carrefour des Psychothérapies
  • ISBN :  2804148823
  • EAN13 :  9782804148829
  • Classe Dewey :  616.8915
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Avec la thérapie contextuelle, Yvan Boszormenyi-Nagy inaugure un nouveau paradigme en thérapie familiale : l'enfant est désormais capable de discernement, de réciprocité positive (logique du don) ou négative (logique de représailles), d'engagement face à ses parents souvent vulnérables et en conflit. L'enfant parentifié se pose en premier tribunal de l'humanité ; il tente de réparer, au-delà de toute dette, ses parents ou ses ancêtres maltraités par la vie, par l'histoire ou par leurs liens. Comment, dans nos pratiques éducatives et thérapeutiques, prendre en compte cet enfant ? Que gagne ce dernier en donnant et en offrant l'occasion de donner ? Quel crédit lui apporter pour ses contributions ? Comment ne pas disqualifier les proches qu'il tente de soutenir ? Comment ne pas monopoliser le don en tant qu'adulte ? Comment oser recevoir d'un tel enfant ? Telles sont les questions inaugurées par Boszormenyi-Nagy. Pierre Michard les arrime avec la philosophie et l'anthropologie françaises autour des questions du donner, du recevoir et du rendre. C'est une clinique de l'échange juste - voire du pardon - qui s'ouvre dans le dialogue thérapeutique. Ce dernier devient alors bilan, lecture à plusieurs du " grand livre de comptes ", reprise du dialogue spontané de la famille, mais, pour garantir l'éthique de ce procès d'entente familiale, il est nécessaire que le thérapeute adopte la posture particulière de la partialité multidirectionnelle. Cet ouvrage est destiné aux psychologues, psychothérapeutes individuels et familiaux, psychiatres et pédopsychiatres, psychanalystes, ainsi qu'aux travailleurs sociaux. Il s'adresse également aux responsables chargés des politiques de l'enfance.