share_book
Envoyer cet article par e-mail

C'est pour un garçon ou pour une fille ? La Dictature du genre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
C'est pour un garçon ou pour une fille ? La Dictature du genre

C'est pour un garçon ou pour une fille ? La Dictature du genre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "C'est pour un garçon ou pour une fille ? La Dictature du genre"

"Nous naissons nus, tout le reste n'est que travestissement", selon RuPaul, la célèbre drag queen. Et si la nature avait parfaitement doté les femmes des outils nécessaires à la lecture des cartes routières, à l'infidélité, au braquage de banques ? Et si les petits garçons livrés à eux-mêmes adoraient jouer à la poupée ? Et si les hommes étaient tout aussi doués que les femmes pour préparer les biberons, langer et choyer les bébés ? Et si tous ceux qui croient le contraire n'étaient que les victimes d'une vaste conspiration mondiale vieille de 25 000 ans ? Voilà ce que cet ouvrage s'efforce de démontrer. S'appuyant sur la recherche féministe anglo-saxonne, ce livre féroce s'en prend, avec un sérieux non dénué d'humour, à la "dictature du genre" dans tous les domaines. Les illustrations de la rigidité des rôles attribués aux femmes et aux hommes ou, au contraire, les exemples de transgression sont puisés dans la vie quotidienne, la littérature et la culture populaire. Fervent adepte des théories "constructionnistes" de la personnalité, Georges-Claude Guilbert défie équitablement les phallocrates comme les féministes "essentialistes" qui ne jurent que par la Féminité et rejoignent en cela leurs "adversaires" machistes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.0cmx15.0cmx22.2cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Editions Autrement Paru le
  • Collection : Frontières
  • ISBN :  2746705060
  • EAN13 :  9782746705067
  • Classe Dewey :  300
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Nous naissons nus, tout le reste n'est que travestissement", selon RuPaul, la célèbre drag queen. Et si la nature avait parfaitement doté les femmes des outils nécessaires à la lecture des cartes routières, à l'infidélité, au braquage de banques ? Et si les petits garçons livrés à eux-mêmes adoraient jouer à la poupée ? Et si les hommes étaient tout aussi doués que les femmes pour préparer les biberons, langer et choyer les bébés ? Et si tous ceux qui croient le contraire n'étaient que les victimes d'une vaste conspiration mondiale vieille de 25 000 ans ? Voilà ce que cet ouvrage s'efforce de démontrer. S'appuyant sur la recherche féministe anglo-saxonne, ce livre féroce s'en prend, avec un sérieux non dénué d'humour, à la "dictature du genre" dans tous les domaines. Les illustrations de la rigidité des rôles attribués aux femmes et aux hommes ou, au contraire, les exemples de transgression sont puisés dans la vie quotidienne, la littérature et la culture populaire. Fervent adepte des théories "constructionnistes" de la personnalité, Georges-Claude Guilbert défie équitablement les phallocrates comme les féministes "essentialistes" qui ne jurent que par la Féminité et rejoignent en cela leurs "adversaires" machistes.