share_book
Envoyer cet article par e-mail

La France du marché noir : 1940-1949

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La France du marché noir : 1940-1949

La France du marché noir : 1940-1949

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La France du marché noir : 1940-1949"

Le marché noir ne fut pas seulement, comme on le croit, l'oeuvre d'une minorité de profiteurs agissant de mèche avec les Allemands et tirant parti d'une situation de pénurie et de restrictions pour s'enrichir. Il impliqua au contraire une très large partie de la société française, se généralisa dans tous les secteurs de l'économie et concerna aussi bien Vichy ou les Allemands que la Milice ou la Résistance. Le nombre record de procès-verbaux établis - près de deux millions - souligne d'ailleurs l'ampleur de ce phénomène qui perdura bien après la Libération, jusqu'en 1949. Première histoire globale du marché noir en France, s'appuyant notamment sur les archives inédites du Contrôle économique dirigé par René Bousquet, ce livre en souligne à la fois les enjeux économiques, sociaux et politiques. Qui profita vraiment du marché noir ? Pourquoi les Allemands changèrent-ils subitement d'attitude sur cette question en 1943 ? Quelles étaient les techniques des trafiquants pour échapper aux contrôleurs et aux policiers ? En quoi la répression du marché noir fut-elle à l'origine de la rupture très précoce du monde paysan avec Vichy ? Comment l'économie parallèle prit-elle la forme, dès 1942, d'un mouvement général de désobéissance à l'autorité ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 351  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.6cmx22.4cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : PAYOT GD FORMAT
  • ISBN :  2228902888
  • EAN13 :  9782228902885
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Fabrice Grenard

Maquis noirs et faux maquis 1942-1947

Une enquête au plus près des archives, un livre qui va à l'encontre des représentations officielles et rouvre sans parti pris un dossier jusqu'à présent réservé à des publications partisanes. Au moment du débarquement et depuis déjà plus de deux ans, de très vastes portions du territoir...

Voir tous les livres de Fabrice Grenard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le marché noir ne fut pas seulement, comme on le croit, l'oeuvre d'une minorité de profiteurs agissant de mèche avec les Allemands et tirant parti d'une situation de pénurie et de restrictions pour s'enrichir. Il impliqua au contraire une très large partie de la société française, se généralisa dans tous les secteurs de l'économie et concerna aussi bien Vichy ou les Allemands que la Milice ou la Résistance. Le nombre record de procès-verbaux établis - près de deux millions - souligne d'ailleurs l'ampleur de ce phénomène qui perdura bien après la Libération, jusqu'en 1949. Première histoire globale du marché noir en France, s'appuyant notamment sur les archives inédites du Contrôle économique dirigé par René Bousquet, ce livre en souligne à la fois les enjeux économiques, sociaux et politiques. Qui profita vraiment du marché noir ? Pourquoi les Allemands changèrent-ils subitement d'attitude sur cette question en 1943 ? Quelles étaient les techniques des trafiquants pour échapper aux contrôleurs et aux policiers ? En quoi la répression du marché noir fut-elle à l'origine de la rupture très précoce du monde paysan avec Vichy ? Comment l'économie parallèle prit-elle la forme, dès 1942, d'un mouvement général de désobéissance à l'autorité ?