share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le temps des mousquetaires

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le temps des mousquetaires

Le temps des mousquetaires

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le temps des mousquetaires"

C'est un fait : d'Artagnan, Athos, Porthos et Aramis sont des héros nationaux qui parlent à tous les coeurs. Même ceux qui n'ont pas lu Dumas connaissent leurs chevauchées fougueuses, leurs duels victorieux et leur amitié indéfectible scellée par le fameux serment " Un pour tous, tous pour un ". Depuis plus d'un siècle, la littérature, le cinéma et la publicité prolongent indéfiniment leur glorieuse renommée. Mais comment peut-on expliquer la consécration universelle de ces quatre héros ? Qu'ont-ils de plus que Lagardère ou Pardaillan ? Sont-ils plus vifs, plus courageux, plus rusés ? Non. L'essai de Marie-Christine Natta tente d'apporter une réponse à cette énigme. Si d'Artagnan, Athos et Aramis sont devenus un mythe littéraire, c'est parce que Dumas a eu l'idée audacieuse et géniale de les faire vieillir. Il aurait pu prolonger l'immense succès des Trois Mousquetaires en laissant ses personnages dans le présent indéfini de l'aventure. Au contraire, il a ostensiblement inscrit le temps qui passe dans les titres de ses romans. À Vingt ans après succède Dix ans plus tard, sous-titre du Vicomte de Bragelonne. Et on constate avec plaisir que, loin d'altérer la vigueur des mousquetaires, le poids des ans leur a donné une profondeur humaine qui en fait bien autre chose que de simples héros de cape et d'épée. Plus ils vieillissent, plus ils grandissent. En créant cette longue aventure de trente-huit ans et de quatre mille pages, Dumas a offert à ses héros le théâtre d'une épopée à leur mesure.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 107  pages
  • Dimensions :  1.0cmx14.8cmx22.6cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Editions Du Félin Paru le
  • Collection : Les marches du temps
  • ISBN :  2866455789
  • EAN13 :  9782866455781
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

D'autres livres de Marie-Christine Natta

La Grandeur sans convictions : Essai sur le dandysme

Qui est dandy ? C'est celui qui se pare de discrétion et celui qui affiche ses couleurs, c'est celui qui aime le luxe et celui qui le dédaigne, c'est celui qui agit et celui qui paresse, bref, c'est l'homme aux mille visages qui n'est jamais là où on l'attend. À l'écart des chemins frayés, il...

Eugène Delacroix

Parce qu'il a peint La Liberté guidant le peuple en 1830, on pense qu'Eugène Delacroix est un révolutionnaire. Parce qu'il a scandalisé avec La Mort de Sardanapale, on en fait un artiste maudit. Les apparences sont trompeuses. Parisien exotique et sauvage raffiné, homme d'ordre et rêveur viole...

Voir tous les livres de Marie-Christine Natta

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

C'est un fait : d'Artagnan, Athos, Porthos et Aramis sont des héros nationaux qui parlent à tous les coeurs. Même ceux qui n'ont pas lu Dumas connaissent leurs chevauchées fougueuses, leurs duels victorieux et leur amitié indéfectible scellée par le fameux serment " Un pour tous, tous pour un ". Depuis plus d'un siècle, la littérature, le cinéma et la publicité prolongent indéfiniment leur glorieuse renommée. Mais comment peut-on expliquer la consécration universelle de ces quatre héros ? Qu'ont-ils de plus que Lagardère ou Pardaillan ? Sont-ils plus vifs, plus courageux, plus rusés ? Non. L'essai de Marie-Christine Natta tente d'apporter une réponse à cette énigme. Si d'Artagnan, Athos et Aramis sont devenus un mythe littéraire, c'est parce que Dumas a eu l'idée audacieuse et géniale de les faire vieillir. Il aurait pu prolonger l'immense succès des Trois Mousquetaires en laissant ses personnages dans le présent indéfini de l'aventure. Au contraire, il a ostensiblement inscrit le temps qui passe dans les titres de ses romans. À Vingt ans après succède Dix ans plus tard, sous-titre du Vicomte de Bragelonne. Et on constate avec plaisir que, loin d'altérer la vigueur des mousquetaires, le poids des ans leur a donné une profondeur humaine qui en fait bien autre chose que de simples héros de cape et d'épée. Plus ils vieillissent, plus ils grandissent. En créant cette longue aventure de trente-huit ans et de quatre mille pages, Dumas a offert à ses héros le théâtre d'une épopée à leur mesure.