share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tout sur mon frère

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tout sur mon frère

Tout sur mon frère

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Tout sur mon frère"

Après Interdit, Karine Tuil n'en finit pas avec la famille. Et avec toujours ce ton à mi-distance entre l'ironie et l'humour, la grimace et la gravité. Cette fois, elle s'appuie sur la fraternité. L'un, Vincent, est trader, marié et coureur de jupons, ambitieux et cocaïnomane, flambeur dont le désir est plus impitoyable qu'un percepteur. L'autre, Arno, est un plumitif, inspiré par le pataquès familial (et notamment par les liaisons adultères de son frère cadet, éternel débiteur de ses histoires), ressemblant étrangement au jeune homme idéaliste qui souhaite devenir écrivain dans le film Tout sur ma mère de Pedro Almodovar. Pour éloignés qu'ils sont, les voilà tous deux rapprochés au moment où leur père, traducteur de littérature hispanique, se trouve victime d'une hémiplégie. Moins il va parler, plus ses fils vont reprendre la parole. Parallèlement, les choses vont s'inverser, le financier brossant précisément le portrait de son frère écrivain. À l'univers des finances et de la Bourse, où se mêlent fiévreusement la poétique de back office, broker, mark to market et risk management, tout comme Almodovar manipule les genres, l'auteur ajoute les complexités des rivalités fraternelles, des méandres familiaux gagnés par les secrets d'alcôve. Karine Tuil, se fait donc ici et encore tombeuse de mythes. -- Céline Darner

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 288  pages
  • Dimensions :  2.2cmx13.0cmx20.4cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Grasset Paru le
  • ISBN :  2246654017
  • EAN13 :  9782246654018
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Karine Tuil

Quand j'étais drôle

A la question : " Quel pourrait être l'avenir d'un comique français paranoïaque et sans emploi, accompagné d'un chien névrosé et d'une ancienne communiste, dans un pays en croisade contre le Mal ? ", Jérémy Sandre, dit Jerry Sanders à la scène, pourrait répondre sans se tromper : aucun. B...

Prix : 88.5 DH
La Domination

Écrire sur son père : tel est le contrat signé par la narratrice avec un grand éditeur. Comment aborder cet homme-caméléon, juif engagé auprès de la cause palestinienne, époux en apparence convenable qui installa sous le toit familial une Russe énigmatique, chirurgien humaniste aux pulsion...

Prix : 82 DH

Tout sur mon frère

Deux frères, issus de la petite bourgeoisie, Arno et Vincent, pareillement élevés dans le respect des mots pourtant tout les oppose. Vincent, désormais " trader ", adore les signes extérieurs de la réussite, les objets onéreux, les amours tarifées. Arno, le frère aîné, écrivain, est ...

Prix : 81 DH
Six mois, six jours

Juliana Kant, une des femmes les plus riches d’Allemagne, a une brève aventure avec un homme dont elle ne sait rien. Mais, au bout de quelques mois, l'homme menace de révéler l’histoire à la presse : leurs ébats ont été filmés. Juliana la milliardaire dénonce le gigolo. On emprisonne...

Prix : 89 DH

Voir tous les livres de Karine Tuil

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Après Interdit, Karine Tuil n'en finit pas avec la famille. Et avec toujours ce ton à mi-distance entre l'ironie et l'humour, la grimace et la gravité. Cette fois, elle s'appuie sur la fraternité. L'un, Vincent, est trader, marié et coureur de jupons, ambitieux et cocaïnomane, flambeur dont le désir est plus impitoyable qu'un percepteur. L'autre, Arno, est un plumitif, inspiré par le pataquès familial (et notamment par les liaisons adultères de son frère cadet, éternel débiteur de ses histoires), ressemblant étrangement au jeune homme idéaliste qui souhaite devenir écrivain dans le film Tout sur ma mère de Pedro Almodovar. Pour éloignés qu'ils sont, les voilà tous deux rapprochés au moment où leur père, traducteur de littérature hispanique, se trouve victime d'une hémiplégie. Moins il va parler, plus ses fils vont reprendre la parole. Parallèlement, les choses vont s'inverser, le financier brossant précisément le portrait de son frère écrivain. À l'univers des finances et de la Bourse, où se mêlent fiévreusement la poétique de back office, broker, mark to market et risk management, tout comme Almodovar manipule les genres, l'auteur ajoute les complexités des rivalités fraternelles, des méandres familiaux gagnés par les secrets d'alcôve. Karine Tuil, se fait donc ici et encore tombeuse de mythes. -- Céline Darner