share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Manuscrits de la mer Morte : Traduction intégrale des anciens rouleaux, avec des textes encore jamais publiés, et comportant les plus récentes découvertes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Manuscrits de la mer Morte : Traduction intégrale des anciens rouleaux, avec des textes encore jamais publiés, et comportant les plus récentes découvertes

Les Manuscrits de la mer Morte : Traduction intégrale des anciens rouleaux, avec des textes encore jamais publiés, et comportant les plus récentes découvertes

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Manuscrits de la mer Morte : Traduction intégrale des anciens rouleaux, avec des..."

Il aura fallu attendre près d'un demi-siècle pour que les rouleaux de papyrus (plus d'un millier de textes), découverts entre 1947 et 1956 dans une dizaine de grottes de Judée, à proximité de Qumrân, fassent l'objet d'une publication intégrale. Le contexte politique et militaire du conflit israélo-arabe, les luttes de pouvoir autour du droit d'accès à ces documents, d'une importance pourtant majeure pour l'histoire du judaïsme et du christianisme, sont responsables de cette lenteur qui répandit autour des célèbres Manuscrits de la mer Morte comme un parfum de mystère. Depuis 1990 – date à laquelle l'équipe officiellement chargée du travail de reconstitution, de traduction et d'édition a perdu son monopole –, les travaux de spécialistes se sont multipliés et permettent aujourd'hui une présentation d'ensemble et systématique des fragments qumrâniens. Rédigés entre – 200 et 100 de notre ère par des membres de la secte juive des Esséniens, ces textes se rattachent pour un quart d'entre eux à l'Ancien Testament auquel ils ajoutent de nouveaux chapitres ou d'éclairants commentaires (on apprend ainsi pourquoi Dieu a mis Abraham à l'épreuve par le sacrifice de son fils Isaac). Pour les autres, il s'agit de textes religieux importants mais non directement liés aux livres sacrés. On comprend mieux, en parcourant ces écrits reconstitués avec difficulté, comme nous l'apprend l'appareil critique qui les accompagne, de quelle effervescence sacrée, scripturale et littéraire, est issue la "version standard" de la Bible composée seulement au premier siècle de notre ère. Une partie des textes qumrâniens ont fait l'objet d'une très sérieuse publication française en 1987, en collection Pléiade (La Bible. Écrits intertestamentaires). En 1995, Robert Eisenman et Michael Wise publièrent une première sélection de cinquante fragments (texte hébreu, traduction et commentaires), Les Manuscrits de la mer Morte révélés. --Emilio Balturi

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 666  pages
  • Dimensions :  6.0cmx15.6cmx23.4cm
  • Poids : 997.9g
  • Editeur :   Plon Paru le
  • ISBN :  2259188109
  • EAN13 :  9782259188104
  • Classe Dewey :  230
  • Langue : Français

D'autres livres de Michael Wise

Les manuscrits de la mer morte

Il aura fallu attendre près d'un demi-siècle pour que les rouleaux de papyrus (plus d'un millier de textes), découverts entre 1947 et 1956 dans une dizaine de grottes de Judée, à proximité de Qumrân, fassent l'objet d'une publication intégrale. Le contexte politique et militaire du conflit i...

Voir tous les livres de Michael Wise

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Il aura fallu attendre près d'un demi-siècle pour que les rouleaux de papyrus (plus d'un millier de textes), découverts entre 1947 et 1956 dans une dizaine de grottes de Judée, à proximité de Qumrân, fassent l'objet d'une publication intégrale. Le contexte politique et militaire du conflit israélo-arabe, les luttes de pouvoir autour du droit d'accès à ces documents, d'une importance pourtant majeure pour l'histoire du judaïsme et du christianisme, sont responsables de cette lenteur qui répandit autour des célèbres Manuscrits de la mer Morte comme un parfum de mystère. Depuis 1990 – date à laquelle l'équipe officiellement chargée du travail de reconstitution, de traduction et d'édition a perdu son monopole –, les travaux de spécialistes se sont multipliés et permettent aujourd'hui une présentation d'ensemble et systématique des fragments qumrâniens. Rédigés entre – 200 et 100 de notre ère par des membres de la secte juive des Esséniens, ces textes se rattachent pour un quart d'entre eux à l'Ancien Testament auquel ils ajoutent de nouveaux chapitres ou d'éclairants commentaires (on apprend ainsi pourquoi Dieu a mis Abraham à l'épreuve par le sacrifice de son fils Isaac). Pour les autres, il s'agit de textes religieux importants mais non directement liés aux livres sacrés. On comprend mieux, en parcourant ces écrits reconstitués avec difficulté, comme nous l'apprend l'appareil critique qui les accompagne, de quelle effervescence sacrée, scripturale et littéraire, est issue la "version standard" de la Bible composée seulement au premier siècle de notre ère. Une partie des textes qumrâniens ont fait l'objet d'une très sérieuse publication française en 1987, en collection Pléiade (La Bible. Écrits intertestamentaires). En 1995, Robert Eisenman et Michael Wise publièrent une première sélection de cinquante fragments (texte hébreu, traduction et commentaires), Les Manuscrits de la mer Morte révélés. --Emilio Balturi