share_book
Envoyer cet article par e-mail

Seconde cybernétique et complexité : Rencontres avec Heinz von Foerster

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Seconde cybernétique et complexité : Rencontres avec Heinz von Foerster

Seconde cybernétique et complexité : Rencontres avec Heinz von Foerster

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Seconde cybernétique et complexité : Rencontres avec Heinz von Foerster"

Heinz von Foerster (1911-2002), à la fois mathématicien, physicien, philosophe, théoricien transdisciplinaire, magicien... avait de nombreuses cordes à son arc ! Il a fortement contribué aux approches des systèmes complexes en créant la cybernétique des systèmes observants qui renouvelle la première cybernétique, et en participant activement à la théorie de l'auto- organisation. Il a influencé tous ceux qui, venus des disciplines les plus diverses, ont interagi avec l'exceptionnel catalyseur d'idées innovantes et pionnier des sciences de la complexité qu'il fut. Les contributions rassemblées ici sont issues pour la plupart d'un colloque en hommage à Heinz von Foerster, à Paris, en octobre 2004. Elles témoignent des qualités scientifiques et humaines de celui qu'on a pu qualifier de " Socrate " de la cybernétique. Heinz von Foerster le " catalyseur " a été un véritable virtuose de " l'indisciplinarité " entre physique, biologie, intelligence artificielle, thérapie systémique... Des exemples personnels en sont présentés par les auteurs des contributions, qu'il a profondément marqués lors de leurs rencontres et de leurs échanges. Heinz von Foerster le " pionnier " est illustré et commenté dans tout l'ouvrage. L'histoire des sciences retiendra l'originalité d'une pensée multiple qui, outre ses innovations théoriques, a su rendre scientifiquement légitimes l'autoréférence et la transdisciplinarité, et dont les effets sur la science contemporaine, notamment en matière de complexité, ne font que commencer. Heinz von Foerster le " Socrate " de la cybernétique ne sépara jamais son travail scientifique de l'épistémologie qui émergeait du projet de la cybernétique. Homme du contact et du verbe, il aimait les idées qui perturbaient, voire déstabilisaient ceux qui l'écoutaient, mais qui finissaient par se frayer un chemin dans leur esprit. Il questionna de manière radicale l'objectivité en science, et, puisque l'observation ne peut être séparée de l'observateur selon la nouvelle cybernétique, il souligna inlassablement la responsabilité des scientifiques.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 169  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.6cmx21.4cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • ISBN :  2296004733
  • EAN13 :  9782296004733
  • Classe Dewey :  509.2
  • Langue : Français

D'autres livres de  JEAN-PIERRE DUPUY

Petite métaphysique des tsunamis

Comment penser le mal au Xxi e siècle ? Le tsunami du 26 décembre 20004, la commémoration en 2005 de trois grandes catastrophes qui ont marqué l'Occident dans sa manière de se représenter le mal -Auschwitz ; Hiroshima et Nagasaki ; le tremblement de terre de Lisbonne (1er novembre 1755)- [....

L'Avenir de l'économie : Sortir de l'écomystification

Ce livre prend acte de l'échec de la pensée économique, incapable de tenir le rôle du politique qu'elle a détrôné : les gouvernements se font les laquais des marchés financiers, et nos sociétés découvrent qu'elles n'ont plus d'avenir. C'est au sein de cette "économystification" qu'il fau...

Voir tous les livres de  JEAN-PIERRE DUPUY

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Heinz von Foerster (1911-2002), à la fois mathématicien, physicien, philosophe, théoricien transdisciplinaire, magicien... avait de nombreuses cordes à son arc ! Il a fortement contribué aux approches des systèmes complexes en créant la cybernétique des systèmes observants qui renouvelle la première cybernétique, et en participant activement à la théorie de l'auto- organisation. Il a influencé tous ceux qui, venus des disciplines les plus diverses, ont interagi avec l'exceptionnel catalyseur d'idées innovantes et pionnier des sciences de la complexité qu'il fut. Les contributions rassemblées ici sont issues pour la plupart d'un colloque en hommage à Heinz von Foerster, à Paris, en octobre 2004. Elles témoignent des qualités scientifiques et humaines de celui qu'on a pu qualifier de " Socrate " de la cybernétique. Heinz von Foerster le " catalyseur " a été un véritable virtuose de " l'indisciplinarité " entre physique, biologie, intelligence artificielle, thérapie systémique... Des exemples personnels en sont présentés par les auteurs des contributions, qu'il a profondément marqués lors de leurs rencontres et de leurs échanges. Heinz von Foerster le " pionnier " est illustré et commenté dans tout l'ouvrage. L'histoire des sciences retiendra l'originalité d'une pensée multiple qui, outre ses innovations théoriques, a su rendre scientifiquement légitimes l'autoréférence et la transdisciplinarité, et dont les effets sur la science contemporaine, notamment en matière de complexité, ne font que commencer. Heinz von Foerster le " Socrate " de la cybernétique ne sépara jamais son travail scientifique de l'épistémologie qui émergeait du projet de la cybernétique. Homme du contact et du verbe, il aimait les idées qui perturbaient, voire déstabilisaient ceux qui l'écoutaient, mais qui finissaient par se frayer un chemin dans leur esprit. Il questionna de manière radicale l'objectivité en science, et, puisque l'observation ne peut être séparée de l'observateur selon la nouvelle cybernétique, il souligna inlassablement la responsabilité des scientifiques.