share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ce grand malade : Sarkozy vu par la presse européenne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ce grand malade : Sarkozy vu par la presse européenne

Ce grand malade : Sarkozy vu par la presse européenne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ce grand malade : Sarkozy vu par la presse européenne"

" Ce grand malade " : c'est ainsi que le quotidien espagnol El Pais qualifiait le président de la République française dans un article paru en février 2008. Un président malade de l'ego, comme l'a montré sa première année de mandat, au cours de laquelle il a davantage fait la une de la presse en raison de sa vie privée et de son style " bling-bling " que pour sa politique. Ce jugement abrupt illustre-t-il la vision des journaux européens dans leur ensemble depuis le 6 mai 2007 ? Impitoyables, leurs commentaires sur ce début de règne agité le sont assurément. Certes, la presse anglo-saxonne en particulier a rarement été tendre avec la France. Mais jamais sans doute un président de la Ve République n'a été autant et si vite critiqué, vilipendé, éreinté par la presse internationale, à un moment où les médias français étaient encore sous le charme du nouvel élu. En réalité, comme des millions de nos concitoyens, les journalistes européens, dont beaucoup étaient au départ séduits par la promesse de rupture de Nicolas Sarkozy, ont été déçus dans leurs attentes. A travers les principaux événements, publics et privés, qui ont émaillé la première année de l'" ère Sarkozy ". - de la libération des infirmières bulgares au divorce du président et à son remariage, en passant par les élections municipales et la visite d'Etat à Londres -, Pierre-Edouard Deldique laisse parler les journalistes européens, reprenant notamment des extraits de leurs articles écrits " sur le vif ". En ressort l'image d'une Europe inquiète de voir un homme tant affaibli dans son propre pays prendre, pour six mois, le gouvernail du paquebot UE.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 195  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.4cmx21.2cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : LITT.GENE.
  • ISBN :  2213637423
  • EAN13 :  9782213637426
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre-Edouard Deldique

L'ONU. Combien de divisions ?

Bosnie, Somalie, Haïti, Cambodge... L'ONU se trouve aujourd'hui engluée dans les conflits les plus divers. Depuis la guerre du Golfe et l'effondrement du bloc communiste, on a vu successivement s'esquisser un " nouvel ordre mondial " sous férule américaine, un débat sur l'ingérence humanitaire...

Fin de partie à l'ONU : Les réformes de la dernière chance

Si l'idée d'une réforme des Nations unies n'est pas neuve, jamais elle n'a été aussi cruciale. La guerre en Irak, les bouleversements géopolitiques actuels, les accusations de corruption ont discrédité les Nations unies tout en soulignant l'importance d'une organisation plus efficace, capable...

Prix : 210 DH

Voir tous les livres de Pierre-Edouard Deldique

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Ce grand malade " : c'est ainsi que le quotidien espagnol El Pais qualifiait le président de la République française dans un article paru en février 2008. Un président malade de l'ego, comme l'a montré sa première année de mandat, au cours de laquelle il a davantage fait la une de la presse en raison de sa vie privée et de son style " bling-bling " que pour sa politique. Ce jugement abrupt illustre-t-il la vision des journaux européens dans leur ensemble depuis le 6 mai 2007 ? Impitoyables, leurs commentaires sur ce début de règne agité le sont assurément. Certes, la presse anglo-saxonne en particulier a rarement été tendre avec la France. Mais jamais sans doute un président de la Ve République n'a été autant et si vite critiqué, vilipendé, éreinté par la presse internationale, à un moment où les médias français étaient encore sous le charme du nouvel élu. En réalité, comme des millions de nos concitoyens, les journalistes européens, dont beaucoup étaient au départ séduits par la promesse de rupture de Nicolas Sarkozy, ont été déçus dans leurs attentes. A travers les principaux événements, publics et privés, qui ont émaillé la première année de l'" ère Sarkozy ". - de la libération des infirmières bulgares au divorce du président et à son remariage, en passant par les élections municipales et la visite d'Etat à Londres -, Pierre-Edouard Deldique laisse parler les journalistes européens, reprenant notamment des extraits de leurs articles écrits " sur le vif ". En ressort l'image d'une Europe inquiète de voir un homme tant affaibli dans son propre pays prendre, pour six mois, le gouvernail du paquebot UE.