share_book
Envoyer cet article par e-mail

Regent's park

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Regent's park

Regent's park

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Regent's park"

Mary Jargo décide de quitter son ami Alistair qui lui a reproché, avec violence, d'avoir fait un don de moelle osseuse à un inconnu atteint de leucémie. Elle est hébergée par un vieux couple d'aristocrates qui lui confient, le temps d'un voyage à l'étranger, la garde de leur chien et de leur maison situé près de Regent's-Park. Grâce à l'association de don d'organes, Mary va faire connaissance de Léo, l'homme qu'elle a sauvé. Contrairement à Alistair, qui ne cesse d'ailleurs de la poursuivre, Léo est doux, fragile, attentif. Il lui ressemble tant qu'il pourrait bien être l'homme qu'elle a toujours attendu. Frère et sœur, soucieux l'un de l'autre, c'est la constatation de Roman Ashton, un sans-abri, qui les voit souvent se promener dans Regent's-Park. Ils sont d'ailleurs nombreux les clochards qui cherchent un peu de fraîcheur au cours de cet été londonien torride. Qui cherchent également un refuge bien protégé car, depuis quelques jours, certains d'entre eux sont retrouvés empalés sur les grilles de cet immense parc où la peur et l'angoisse s'installent peu à peu, aussi palpable que la canicule. Ruth Rendell, maîtresse dans l'art du suspens distillé goutte à goutte, rend hommage à la générosité de la nature et à l'imagination des architectes qui ont aménagé Regent's-Park. Mais elle sait que derrière l'éclat et la beauté se cachent la misère et l'exclusion. Avec délicatesse et humanité, la romancière va à la rencontre de ces laissés pour compte. --Claude Mesplède

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 368  pages
  • Dimensions :  3.0cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Calmann-Lévy Paru le
  • Collection : C-Levy
  • ISBN :  2702128556
  • EAN13 :  9782702128558
  • Classe Dewey :  823.914
  • Langue : Français

D'autres livres de R. Rendell

Walter's Leg and Other Short Stories

Un grand-père raconte à ses petits-enfants un souvenir de jeunesse quelque peu troublant... Dans un grand magasin, un homme bouscule son épouse sur un escalator... Une jeune femme vit une aventure fugace avec un " majordome " très spécial... Un employé remercié par sa société a bien du [...

L'Oiseau crocodile

Depuis le jour où les policiers sont venus arrêter sa mère au manoir de Shrove, Liza, qui, jusqu?à dix-sept ans, a vécu à l?écart de tout, sans même aller à l?école, s?est réfugiée auprès de son petit ami, Sean. Et, de soir en soir, par bribes, elle lui dévoile les secrets de cette exi...

Prix : 68 DH

Voir tous les livres de R. Rendell

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Mary Jargo décide de quitter son ami Alistair qui lui a reproché, avec violence, d'avoir fait un don de moelle osseuse à un inconnu atteint de leucémie. Elle est hébergée par un vieux couple d'aristocrates qui lui confient, le temps d'un voyage à l'étranger, la garde de leur chien et de leur maison situé près de Regent's-Park. Grâce à l'association de don d'organes, Mary va faire connaissance de Léo, l'homme qu'elle a sauvé. Contrairement à Alistair, qui ne cesse d'ailleurs de la poursuivre, Léo est doux, fragile, attentif. Il lui ressemble tant qu'il pourrait bien être l'homme qu'elle a toujours attendu. Frère et sœur, soucieux l'un de l'autre, c'est la constatation de Roman Ashton, un sans-abri, qui les voit souvent se promener dans Regent's-Park. Ils sont d'ailleurs nombreux les clochards qui cherchent un peu de fraîcheur au cours de cet été londonien torride. Qui cherchent également un refuge bien protégé car, depuis quelques jours, certains d'entre eux sont retrouvés empalés sur les grilles de cet immense parc où la peur et l'angoisse s'installent peu à peu, aussi palpable que la canicule. Ruth Rendell, maîtresse dans l'art du suspens distillé goutte à goutte, rend hommage à la générosité de la nature et à l'imagination des architectes qui ont aménagé Regent's-Park. Mais elle sait que derrière l'éclat et la beauté se cachent la misère et l'exclusion. Avec délicatesse et humanité, la romancière va à la rencontre de ces laissés pour compte. --Claude Mesplède